Un chiot meurt après avoir ingéré une cartouche de cigarette électronique

20 février 2014
Actus & loisirs / Actualités / Un chiot meurt après avoir ingéré une cartouche de cigarette électronique


Un chiot meurt après avoir ingéré une cartouche de cigarette électronique

En Angleterre, un chiot de 14 mois est mort suite à une ingestion de cartouche de cigarette électronique. Tout comme le tabac, se sont des produits dangereux, qui peuvent être très toxiques, voire mortels, pour nos compagnons. Photo markhillary, Wikipedia Commons

Gardez les cigarettes, même électroniques, hors de portée de vos animaux



Dimanche dernier, en Angleterre, un chiot Staffordshire bull terrier du nom d'Ivy est décédé après avoir ingéré une cartouche de cigarette électronique.

Tout s'est passé très vite, le chiot eut une première réaction seulement 30 secondes après avoir percé la cartouche.
« Ivy commença à vomir et avait la langue bleue » explique Sutton, son propriétaire dévasté.

Les maîtres d'Ivy se sont rendus d'urgence chez le vétérinaire, celui-ci lui administra une piqûre de stéroïdes mais il était malheureusement déjà trop tard. Il n'a pas été possible pour Ivy de s'en remettre qui s'est éteinte le lundi matin. Son cœur et ses poumons avaient lâché.

Le e-liquide, qui sert à produire la vapeur de la cigarette électronique contient de la nicotine, divers éléments chimiques toxiques, comme le propylène glycol.
Les experts disent qu'une dose de nicotine est mortelle pour un chien, en effet, il ne faudrait pas plus de 10 milligrammes par kilo du poids de l'animal pour ce cela lui soit fatal.

Bien qu'il y ait déjà eut en Angleterre des cas de mort d'animaux de compagnie suite à ingestion de tabac, Ivy est le premier chien à succomber au e-liquide.

Les vétérinaires ont confirmé que les symptômes d'Ivy, comprenant vomissements, diarrhée, difficultés respiratoires et problèmes cardiaques sont spécifiques d'un empoisonnement à la nicotine.

Le maître du jeune Staffordshire bull terrier voudrait lancer un appel de prudence à tous les maitres qui sont consommateurs de ces produits, que ceux-ci soient vendus avec un avertissement visible, et qu'ils soient contrôlés comme le sont l’alcool et les médicaments. 


article par Carline (Le Bon Chien)


consulter ses articles