Bien choisir son assurance santé chien

Bien choisir son assurance santé chien

04 janvier 2018
Assurances / Assurances pour chien / Bien choisir son assurance santé chien


Assurer son chien afin de bénéficier des remboursements en cas de maladie et/ou accident relève d’une démarche volontaire. Compte tenu de la multiplication des offres, quels sont les pièges à éviter en vue de souscrire un tel contrat ?

Photo : Dog Lying by Vera Kratochvil

Toutes les assurances santé animale ne se valent pas. Premier constat : les moins chères ne sont pas les meilleures.

Une bonne assurance santé animale doit couvrir à la fois les accidents (même s’ils ne représentent que 20 % des consultations), mais aussi la maladie.

Choisir une formule adaptée

Généralement, plusieurs formules existent, proposant des taux de remboursement différents, avec ou sans franchise. Le maître peut donc trouver celle qui convient le mieux à son chien. Tous ne sont pas en effet égaux face à la maladie, certaines races de chien étant davantage prédisposées que d’autres à certaines pathologies. Les contrats qui sont fonction de la race ou du type du chien s’avèrent être intéressants pour pouvoir choisir la meilleure formule.

Des garanties constantes dans le temps

Le premier des pièges à éviter est lié à l’âge de l’animal.  Les garanties doivent être les mêmes sur la durée, lorsque l’animal vieillit.

Statistiquement, c’est à partir de l’âge de 7 ans que les problèmes de santé commencent à apparaître ou à augmenter. Il ne doit donc pas exister de restrictions de garanties inhérentes à l’âge de l’animal ni d’abaissement du plafond de remboursement ou encore d’augmentation de la franchise. En outre, il faut s’assurer que l’animal ne sera pas exclu une fois atteint un certain âge, ce qui malheureusement arrive avec certaines compagnie proposant des contrats d’assurance santé animale.

Forfait prévention : un plus

Délais de carence et excusions existent dans tous les contrats. Mais il faut bien les connaître avant de souscrire. Certaines formules proposent en outre un forfait prévention. Il s’agit d’une somme allouée chaque année que le maître peut utiliser à sa guise. Il peut ainsi financer l’achat chez le vétérinaire de produits de soin (vermifuges, antiparasitaires…), d’entretien (shampoings, lotion pour les yeux, dents, oreilles…). Cette somme peut également être utilisée pour les actes exclus des remboursements. Certaines assurances proposent également des options, gratuites ou payantes (garantie décès, animal perdu, responsabilité civile, etc.).

Le libre choix du vétérinaire…

Une bonne assurance santé animale doit aussi permettre de consulter le vétérinaire de son choix, tant en France que lors d’un éventuel déplacement à l’étranger. Certaines compagnies prennent en charge les soins dispensés à l’étranger pendant une période de 90 jours.

… et des soins

Certaines assurances santé chien remboursent des consultations auprès de vétérinaires comportementalistes, mais aussi des médecines « douces » : homéopathie, phytothérapie, acupuncture ou bien ostéopathie.
Comme avant de souscrire à n’importe quel type d’assurance, l’essentiel reste donc de poser toutes les questions possibles au conseiller avec lequel le maître est en relation. Et avant signature de ne pas hésiter à bien lire tous les termes du contrat contenu notamment dans les dispositions générales. Celles-ci peuvent être demandées avant engagement.
Comparateur d'assurance