photo chien de race Boerboel

Boerboel

Boerbull



Poids Mâle 60 à 80 Kg
Taille Mâle 60 à 0 cm
Poids Femelle 50 à 60 Kg
Taille Femelle 55 à 69 cm
Longévité 10 â 11 ans

Catégorie 11 - Non reconnu

Résumé du Boerboel

Originaire d’Afrique du Sud, le Boerboel (Boerbull) est un grand chien solide et robuste, aux muscles puissants.


Excellents gardiens, à plusieurs ils sont capables de mettre en fuite un lion.
Même si le Boerboel n'est pas réputé agressif, il est considéré en France comme chien de catégorie 1 « chiens dangereux ».

Caractère

Le Boerboel ou Boerbull est un excellent chien de garde, il est très attaché à son territoire et ne laissera personne de non-invité entrer sur celui-ci.
Comme la plupart des molosses de son gabarit, il aboie peu, d’un simple grognement il se fait respecter.

Néanmoins cet excellent gardien est un bon chien de famille. Très proche de sa famille, le boerboel adore les enfants.

Les mâles ont tendance à être dominants, même s'ils aiment la compagnie d' autres animaux.
En tant que chien de ferme, le Boerboel est intelligent et aime travailler. Il est tout à fait capable d’obtenir de bons résultats dans différentes activités canines.

De par son gabarit et sa puissance, le Boerboel n'est pas à être laissé entre toutes les mains. Il a besoin d’une éducation ferme mais douce que seul un maître expérimenté saura lui donner.

Le Boerboel est un chien de ferme, il aura donc besoin de travailler et de se sentir utile pour être épanoui.

Aspect physique

Le Boerboel est un grand chien, puissant, qui dégage dans ses mouvements force et robustesse.
Ses membres sont forts, solides et très musclés.

Sa tête est large, courte et musclée, ses mâchoires sont puissantes. On privilégie les mâchoires en ciseaux, mais tenaille et prognathisme sont acceptés.

La robe du Boerboel peut prendre toutes les nuances de fauve et de bringé. Le blanc est évité mais une tâche au niveau du collier est tolérée.

Son poil est court, lisse avec une peau épaisse.

Histoire et origine

Le BoerBoel nous vient d’Afrique du Sud. En arrivant sur ces terres lointaines, les colons hollandais ont emmené avec eux un molosse robuste, puissant et excellent chasseur, le Brabanter Bullenbijter.
Ce chien, aussi appelé le Bullenbeisser en Allemagne, est aujourd’hui éteint. On retrouve néanmoins de nos jours de nombreuses races étant issues de croisements avec le Bullenbeisser, comme le Boxer.

Une fois sur les terres africaines, le Brabanter Bullenbijter fut croisé avec différentes races, certainement d’autres molosses venus d’Europe et des chiens locaux.

Ces chiens parfaitement adaptés aux climats et aux reliefs du pays, furent indispensables aux colons devenus fermiers.
Ils furent utilisés comme chiens ferme, leur rôle était de protéger les troupeaux et la propriété des nombreuses menaces extérieures (léopard, lion, …), ce chien fut donc un rempart indispensable aux fermiers afrikaaners face aux animaux sauvages.

Le nom BoerBoel, est composé de « Boer », nom qui était utilisé pour désigner les colons et de « Boel » qui veut dire « grand chien » dans la langue des afrikaaners.

Les fermes étant souvent isolées sur l’immense territoire africain, le Boerboel avait besoin de sang neuf afin d’éviter de forts taux de consanguinité.

Au début du siècle, il fut alors croisé avec un excellent chien de ferme, le Bouledogue Anglais.
Ce Bouledogue Anglais n’avait rien à voir avec le Bouledogue Anglais actuel, ce chien se rapprochait plus du Old English Bulldog ou du Renascence Bulldogge, qui sont d’ailleurs deux races crées par des passionnées pour faire renaître les qualités exceptionnelles que possédaient jadis ce chien.

On apporta également au Boerboel du sang neuf venant d’une autre race répandue en Afrique du Sud pour garder les exploitations minières, le Bullmastiff.

Le BoerBoel était depuis toujours uniquement considéré comme un « simple » chien de ferme, par conséquent on ne portait pas beaucoup d’intérêt à la sélection de la race.
Il fallut attendre 1960, pour que des élevages sérieux voient le jour et ainsi inscrire la race dans un livre des origines.

Utilisation

Le Boerboel ou Boerbull est un chien de ferme, chien de garde, chien de compagnie si d’une part une éducation ferme mais douce lui est dispensée dès son plus jeune âge et si d’autre part, il a de la place pour se dépenser et exprimer son instinct de gardien.

Attention : en France, le Boerboel est classé en catégorie 1 (chien dangereux) au même titre que le Pitt Bull, il est donc « interdit ».



Les orthographes ci dessous sont inexactes, et ne correspondent pas à une variante de l’orthographe de cette race de chiens :
Beurbeul, Boerbulle



Ajouter une photo   Voir les photos (23)