Mon chien est déprimé : est-ce possible ?

Mon chien est déprimé : est-ce possible ? Dépression chez le chien

18 avril 2018
Actus & loisirs / Comprendre le chien / Mon chien est déprimé : est-ce possible ?


Vous avez remarqué un changement de comportement chez votre chien.. il a « l'air déprimé » ? Cet article pourra vous aider à y voir plus clair.

Mon chien est déprimé : est-ce possible ?


Il est tout à fait possible que votre chien soit déprimé, selon les experts.
La dépression chez les chiens n'est d'ailleurs pas très différente de celle chez les humains, mais il est difficile de s'en rendre compte car on ne peut simplement pas leur demander.

Pourquoi le chien peut-il devenir déprimé : causes de la dépression chez le chien

Les deux raisons qui peuvent entraîner une dépression importante chez le chien est la perte d'un de ses compagnons ou la perte de son maître.

Ensuite, il y a le changement.
Par exemple, l'arrivée d'un autre chien ou dans autre animal dans le foyer, l'arrivée d'un bébé, changement d'environnement, de domicile, un nouveau travail pour le maître qui jusqu'à présent restait à la maison..

Cependant, il est rare pour les chiens de souffrir de dépression sur le long terme.

Comment savoir si mon chien est déprimé?

On va remarquer un changement de comportement chez le chien.

Comme dit plus haut, les symptômes se rapprochent de très près à ceux des humains.

Le chien s'exclue, devient inactif et ne semble plus apprécier ce qu'il aimait auparavant, il pleurniche, refuse de s'alimenter ou mange moins et ses habitudes de sommeil peuvent également changer.

Attention, ces symptômes peuvent également ne pas être des symptômes de dépression mais de troubles de santé – en présence de ces symptômes il faut toujours vous rendre chez votre vétérinaire qui pourra l'évaluer.

Comment aider son chien « naturellement » à se sentir mieux ?

Il est important de prendre en main la situation car la laisser s'envenimer pourrait entraîner d'autres problèmes chez le chien.
Il va falloir s'occuper de lui, faire des activités, des exercices, en gros, faire tout ce qui est nécessaire pour remonter le moral à votre compagnon à quatre pattes. Après tout, combien de fois lui aussi, vous a-t-il remonté le moral !
Alors l'heure va être aux ballades, aux jeux dans la maison, aux nouveaux jouets...

Récompensez-le et encouragez-le aux moindres signes de joie qu'il pourra montrer pendant les activités que vous déciderez de faire avec lui.



Attention au renforcement « négatif » , ne pas lui donner de récompenses lorsqu'il se met à pleurnicher, cela l'encouragerait dans ce comportement.

Si la dépression du chien est due à la perte d'un compagnon, acquérir un autre animal pourra l'aider.
Attention, acquérir un nouvel animal doit ravir la famille tout autant que le désir de satisfaire le chien.
Si la famille ne souhaite pas d'un autre animal dans le foyer, il est toujours possible de s'arranger pour que le chien soit en contact régulier avec d'autres chiens, par exemple en allant le promener dans les parcs ou en l'emmenant chez des amis qui eux aussi ont un chien.

Traitement médical de la dépression chez le chien: en première intention


Le DAP


Le DAP est composé d’apaisine, qui est une phéromone diffusée par un appareil qui va se déposer sur les objets de l’environnement de votre chien. cette hormone est perçue par le chien et va apaiser votre compagnon. Elle a montré son efficacité.

Les compléments nutritionnels


Différents compléments nutritionnels peuvent également être efficaces. Comme beaucoup de nutraceutiques, leurs efficacité n’est pas systématiques mais cela peut aider et n’a pas d’effet secondaire connu. Les deux ayant des propriétés apaisantes sont l’anxitane et le zylkène

Traitement médical de la dépression: pour les cas les plus sérieux

Les psychotropes peuvent être utilisés pour les cas les plus sérieux de dépression chez le chien. Ils ont l’avantage de pouvoir être très efficaces, mais l’inconvénient d’être contre-productif si mal utilisé … Il est donc recommandé de consulter un vétérinaire comportementaliste avant de se lancer dans l’auto-médication…


article créé, revu ou corrigé le 2018-04-18
par



consulter ses articles