5 Problèmes de santé que peuvent détecter les chiens

5 Problèmes de santé que peuvent détecter les chiens

03 avril 2018
Actus & loisirs / Comprendre le chien / 5 Problèmes de santé que peuvent détecter les chiens


Selon la race, le sens de l'odorat d'un chien est d'environ 1000 à 10 millions de fois plus sensible que celui d'un humain. Imaginez alors les informations subtiles qui peuvent être détectées par nos compagnons et dans le cas de problème de santé, les chiens spécifiquement entraînés vont être capable d'aider leur maîtres à prévenir des crises. Voici 5 problèmes de santé que nos chiens sont capables de détecter.




Le sens du flair des chiens est absolument remarquable et bien supérieur au nôtre


En effet, les chiens ont 50 fois plus de récepteurs olfactifs que nous les humains !
N'avons tous pas déjà entendu d'incroyables histoires de chiens qui avec leur flair ont pu rentrer chez leur maîtres alors qu'ils s'étaient perdus à des centaines de kilomètres de leur domicile ?
Avec un entraînement spécifique, les chiens peuvent également parvenir à détecter des drogues, des bombes et des maladies.

Grâce à leur flair, les chiens peuvent remarquer des changements dans le corps humains, aussi petits ces changements soient-ils, allant d'un décalage hormonal à la modification des cellules de notre corps provoquée par un cancer.

Quels problèmes de santé peuvent alors détecter nos chiens ?

Le cancer

Le cancer est certainement la condition médicale la plus connue que les chiens peuvent détecter. Les chiens peuvent détecter différents cancers, comme le cancer du sein, de la peau, de la vessie.
Le cancer va modifier les cellules du corps humain, celles-ci dégagent alors une odeur particulière que les chiens vont détecter dans l'air expiré, dans la sueur ou encore dans l'urine.

Les migraines

Gràce à leur odorat, les chiens peuvent également avertir leur maître à l'avance lorsque ceux-ci sont sur le point d'avoir une migraine. En effet, lors du déclenchement d'une migraine, le taux de sérotonine (l'un des neurotransmetteurs du cerveau) baisse. Cette différence est détectable par le chien qui peut alors le signaler à son maître, lui permettant ainsi de prendre en charge sa migraine avant même l'apparition des symptômes, évitant le déclenchement d'une crise douloureuse.

La narcolepsie

La narcolepsie est un trouble du sommeil chronique. Les personnes souffrant de narcolepsie ne sont pas capables de contrôler leur sommeil, ce qui peut s'avérer particulièrement dangereux lors de certaines situations. La narcolepsie serait due à une diminution de la concentration d'oxerine, une protéine du cerveau qui commande le sommeil.

Les personnes souffrant de narcolepsie sécrètent une odeur particulière, il se passe un changement biochimique impossible à remarquer pour nous les humains, mais qui peut être détecté par un chien ayant été entraîné, ce qui va permettre au chien d'avertir l'humain lorsqu'une crise de narcolepsie est sur le point de se déclarer.

L'hypoglycémie: les chiens de services vont la remarquer

Les chiens de services spécifiquement entraînés vont être capable de remarquer lorsque le taux de glucose baisse chez les patients diabétiques. A nouveau grâce à leur sens du flair bien supérieur au nôtre, le chien va pouvoir remarquer des changements subtils d'odeur dues à un taux de glucose trop faible ou trop élevé. Le chien va permettre à son maître de remarquer l'arrivée d'une crise et d'être alors capable de l'éviter en prenant l'insuline à temps.

Les crises de panique

Grâce à ses sens développés, le chien entraîné va pouvoir remarquer l'arrivée d'une crise de panique chez son maître de différentes manières. Lorsque celui-ci va respirer plus fort et plus vite, mais il va également remarquer les signes d'arrivées du stress qui vont se traduire par une accélération du rythme cardiaque et un changement (imperceptible pour nous) dans notre odeur.
Avant même que le maître se rende compte qu'il va avoir une crise, un chien de service va savoir qu'il est temps d'intervenir.


article créé, revu ou corrigé le 2018-04-03
par



consulter ses articles