lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Education > Comment éduquer mon chien ? > Ballades difficiles : chienne qui aboie en laisse dès qu'elle voit un congénère

Ballades difficiles : chienne qui aboie en laisse dès qu'elle voit un congénère

Trinette
2013-04-09 23:26:59

Bonjour,

Ma chienne labrador X malinois de 2 ans me fait vivre des balades stressantes dès qu'on croise un autre chien (ou qu'on passe devant la maison d'un autre chien). Elle se met alors à aboyer furieusement et tire très très fort, j'ai beaucoup de mal à la contrôler ! Pourtant, quand elle est détachée et qu'elle croise un chien (en randonnée par exemple), il n'y a jamais de problème : elle se précipite sur l'autre chien (un peu effrayant au début) mais systématiquement cela finit en reniflage et en jeux.

Mais dès qu'il y a la laisse et un chien en vue... une vraie furie. J'ai essayé une fois de la laisser aller voir un border collie avec qui c'est la guerre chaque fois qu'on passe devant sa maison, en espérant que les chiennes allaient se calmer au bout de quelques secondes mais, séparées par le grillage, ça n'a pas été le cas et j'ai eu du mal à récupérer ma chienne qui, dans ces moments d'excitation, ne répond à rien.

J'aimerais savoir si ses réactions envers les congénères sont une réaction de peur (peut être qu'elle sent qu'elle ne pourra pas se défendre efficacement, entravée par la laisse?), un signe dominant, une manière de montrer à l'autre chien qu'elle me protège...?

Comment remédier à ce comportement très pénible? Un éleveur où je l'ai laissée quelques jours en pension m'a conseillé d'associer l'aboiement à quelque chose qu'elle n'aime pas, par exemple un pschitt d'eau dans les yeux. Cela ne marche pas trop mal pour supprimer l'aboiement mais elle tire toujours autant. De plus, je suis tellement occupée à la maintenir que je n'ai pas forcément le loisir de sortir le pulvérisateur !!

Merci de vos éclairages et conseils.
Patrick Aufroy

Educateur canin

www.education-canine-tarn.fr
2013-05-13 16:22:31

Bonjour,

La limite de la réponse internet est ici. Sans voir "en vrai" il est très difficile de savoir ce qui l'anime réellement.

La technique du Pschitt a ses limites et ce n'est effectivement pas simple à mettre en place. De plus si vous n'avez pas le pschitt ou s'il tombe en panne, vous n'avez plus aucune solution sous la main.
Je ne suis pas favorable à ces méthodes négatives pour le chien mais plutôt favorable à des solutions qui traitent la cause plutôt que les conséquences.

Qu'est-ce qui change entre la randonnée et la balade dans le quartier ? le territoire, la laisse et ces chiens-là.
Le territoire tout d'abord. Votre chien ne ressent peut-être pas le besoin de contrôler l'espace mais le chien derrière le grillage lui assurément oui. donc il se crée un simulacre de bagarre tant que le grillage est là et si le grillage n’était pas là, le territoire devrait réellement être une source de conflit. De plus cette rencontre se ritualise au fil du temps. Votre chien sait qu'à cet endroit-là, il va y avoir compétition et il anticipe.
En randonnée, il n'y a rien à contrôler. il n'y a pas eu assez de compétition de marquage urinaire pour prévenir des conflits et surtout chacun dispose d'une distance de sécurité suffisante pour interagir sans stress.

La laisse.
La laisse tendue est le signe d'une tension émotionnelle. En effet le chien qui se balade tranquillement ne tire pas (enfin ne devrait pas plutôt). Apprendre au chien a marcher en laisse sereinement permet déjà de détecter les tensions et de prendre les devants sur ce qui risque de se passer plutôt que de réagir après le déclenchement du comportement.

Ces chiens-là.
Les chiens derrière les grillages gardent. Cette évidence est la source de nombreux conflits. Leur tâche est compliquée. Ils doivent garder la maison mais ne pas trop aboyer, prévenir sans trop menacer, faire fuir les intrus mais pas se fâcher avec les voisins, etc .... Donc la plupart de ces chiens anticipent et en rajoute pour faire "encore plus peur" (n'oubliez pas qu'il n'y a certainement pas que votre chien qui passe devant chez eux) donc cette anticipation crée une hyper réaction de la part du votre et nous avons là tous les éléments de la surenchère des deux cotés.

Une fois dit tout cela, que faire ?
Du contrôle, de la distance, de la patience.
Du contrôle. Si votre chien tire beaucoup soit par une véritable éducation positive à la marche en laisse sereine sans tension, soit par le biais d'un harnais d'éducation avec l'attache sur le devant type EasyWalk ou Animalin.

De la distance. En effet votre chien ne redescendra en stress que si il se sent à "la" bonne distance qui est "sa" distance de sécurité où il n'a ni besoin d'en rajouter pour se défendre, vous protéger et/ou anticiper sur la réaction de celui d'en face. Peu à peu avec friandise hyper appétissantes vous lui ferez associer "je me rapproche sereinement d'un congénère" avec "ces friandises sont trop bonnes". Vous reculerez dès qu'il commence a monter en stress et raccourcirez peu à peu la distance. C'est le seul moyen d'agir sur la cause et non sur la conséquence.

Enfin votre plus grande alliée la patience car plus votre chien est habitué à ses "mauvaises habitudes" ( de notre point de vue d'humain) plus ce sera long de lui faire faire autrement.

Vous pouvez bien sûr vous faire aider dans cette démarche par un éducateur pro en positif.

Espérant vous avoir aidé,

Bien cordialement,
Patrick

Réagissez à cette question
Pseudo :

Email :

Commentaire :