lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Vétérinaire en ligne > Pouvait-on sauver ma chienne ce ces saignements vaginaux?

Pouvait-on sauver ma chienne ce ces saignements vaginaux?

Hubert
2012-09-11 07:28:12

Bonjour docteur,

Pouvait-on sauver ma chienne ?
J’ai choisi de mettre fin aux souffrances de ma chienne, Tania, dogue argentin de 9 ans (10 ans le 15 décembre prochain) le lundi 3 septembre.

Le 3 juin Tania a fait une hémorragie, le vétérinaire a décelé une métrite.
Un traitement a été prescrit mais une seconde hémorragie s’est déroulée le 10 juin.
Le 12 juin le vétérinaire a entrepris une ovario-hystérectomie.
Par contre, il n’a pas procédé à une analyse des tissus.

La chienne semblait plus vive pourtant des glaires sanguinolentes continuaient de s’écoulaient du vagin. Je le signalais par téléphone au vétérinaire qui me dit de ne pas m’inquiéter, c’était normal, c’était le sang qui s’était accumulé qui s’évacuait.
Période des congés, je rappelai le docteur dès son retour pour lui dire que du sang s’écoulait toujours du vagin. Il m’a expliqué à nouveau que c’était au niveau du moignon du vagin que cela suintait et qu’il n’y avait rien à faire !

Finalement je ramenais la chienne chez le vétérinaire le 28 août et il constata le problème. Il m’avoua qu’il ne m’avait pas cru sur les saignements.
Il m’expliqua qu’il allait mettre un tampon au niveau du moignon avec du produit pour cautériser et qu’il faudrait passer dans deux jours pour le retirer et récupérer le produit commandé ( (Lotagen)

Le jeudi 30 août , ma chienne avait expulsé le tampon la veille - cela lui faisait trop mal - le vétérinaire administra un premier lavement du vagin.
Cachets Dicynone 500 2 fois par jour et lavement matin et soir.
Si cela allait pas mieux le lundi suivant, il prenait le risque de l’opération.
J’ai administré les cachets - les mêmes prescrit précédemment sans efficacité - et procédé aux lavements jusqu’à dimanche matin. J’ai préféré renoncer le soir et la laisser tranquille car l’état de Tania avait empiré. Vulves gonflées et douloureuses lors du lavement, saignement de la vulve en continu. Du sang et des caillots, la queue et les deux flancs recouverts de sang.
Une chienne apathique, qui ne pouvait plus s’asseoir en raison de la douleur, elle se couchait directement. Buvait beaucoup, urinait peu et émettait des gaz en urinant.
Du 3 juin au 3 septembre le sang s’est écoulé sans période d’arrêt et allant crescendo. Le dernier jour c’était un goutte à goutte de sang en continu.

J’ai amené Tania le lundi 3 septembre et préférais mettre fin à ses souffrances plutôt que tenter une nouvelle opération.
Rappelé quatre plus tard, le vétérinaire m’a dit qu’elle aurait pu mourir durant l’intervention et qu’il s’agissait d’un cancer du col de l’utérus.

Tania aurait elle pu être sauvé ?
Merci de me répondre sans détour.
Dogue Argentin
Mon chien est : un Dogue Argentin
Dr Vet

Vétérinaire

2012-09-14 15:00:57

Bonjour,

Il est difficile de vous répondre, difficile de vous dire aussi, tout dépends de à quel moment vous parlez...
Les tumeurs vaginales (je suis d'accord avec votre vétérinaire que c'était probablement la cause) causent souvent des problèmes locaux mais métastasent peu... Maintenant il aurait fally s'assurer de cela pour commencer pour voir si cela vallait le coup (si il y a déjà des métastases, alors l'intérêt est limité).

A la fin, il aurait fallu sans doute faire une transfusion, faire une bilan échograhique complet, suivi de radiographies du thorax et bilan sanguin, puis la retaper bien pour qu'elle puisse supporter l'anesthésie et enfin faire une chirurgie qui peut être complexe, et nécessite un chirurgien très expérimenté...
On peut toujours faire plus, voir des spécialistes pour faire mieux ou aussi bien... Maintenant cela ne vaut pas toujours le coup, mais on ne le sait qu'après avoir fait des examens un peu poussé pour savoir exactement ce que c'est, à quel point cela est avancé, etc.

Maintenant, le choix est fait, elle est partie après avoir bien vécue, et c'est une chance pour nos compagnons. Il ne faut pas regretter, mais se tourner vers l'avenir, sans oublier le passé.

Bon courage,

Dr Vet

Hubert
2012-09-14 18:12:40 |

J'ai oublié de mentionner le 28 août le vétérinaire a fait une échographie et décelé un fibrome sur le col de l'utérus qui ne pouvait être enlevé en raison de la proximité de la vessie. Je ne pense pas que cela ait changé l'issu pour ma chienne.

Réagissez à cette question
Pseudo :

Email :

Commentaire :