Agility

Agility

15 janvier 2018

Il s’agit d’une discipline avec un parcours d’une vingtaine d’obstacles où le maitre guide son chien. Le but est de faire le moins de fautes possible en allant le plus vite possible. Cette discipline est dérivée des compétitions de jumping avec les chevaux.

Elle permet de développer la complicité avec son chien. Il s’agit d’un jeu et il faut toujours garder en tête que la majorité du temps si notre chien fait une faute, c’est de notre faute (rien qu’un petit mouvement d’épaule peut faire prendre le mauvais saut à son chien).

Les obstacles

Les obstacles à zone : le chien doit monter dessus en posant minimum une patte sur les zones (= début et fin de l’obstacle d’une autre couleur) de début et de fin. Sinon il y a une pénalité. 

Les sauts : il s’agit pour la majorité de saut en hauteur. Il y a aussi souvent un mur, un pneu et un saut en longueur. Il peut également y avoir un saut double. 

Le slalome : il comporte généralement 12 piquets. Le chien doit rentrer avec le 1er piquet à sa gauche et faire le slalome dans l’ordre.

Les tunnels : il y a deux types de tunnels : les tunnels rigides (qui peuvent ne pas être droits) et les tunnels souples aussi appelés chaussette. 

La table : le chien doit monter dessus et attendre 5 secondes (le juge décompte) avant de repartir  

Les règles générales de l'Agility 

Si un chien prend le mauvais saut ou un saut à l’envers, il est éliminé. S’il fait 3 refus et plus, il est aussi éliminé.
En revanche le nombre de fautes (saut de zone ou barres qui tombent) ne peuvent amener à une élimination.
S’il y a trop de fautes, le conducteur peut être non classé. Il y a également un temps imposé : dès que le duo commence à dépasser ce temps, il y a des pénalités.

Plusieurs niveaux et catégories

Tout d’abord, il y a trois catégories en fonction de la taille (4 en France) : petit, moyen et grand chien. Il y a également trois niveaux (4 pour la classe large en Suisse).
Tout le monde commence au 1er niveau, le chien doit remplir des conditions (par exemple : trois 0 faute à l’officiel ou degrés) pour pouvoir passer au niveau suivant.
Les conditions deviennent plus exigeantes dans les classes supérieures. Il y aussi plusieurs parcours dans un concours  dont un sans obstacle à zone qui s’appelle le jumping et deux ou trois (suivant le pays) avec obstacles à zone dont un qui compte pour monter dans les classes. 

Quels chien peuvent faire de l'Agility ?  

Tous les chiens peuvent faire de l’agility, avec plus ou moins de facilités selon les races. Cependant il faut savoir qu’il y a des restrictions pour les chiens qui n’ont pas de pedigree (elles varient selon les pays)  

Où faire de l'Agility avec son chien?  

Il faut mieux s’inscrire dans un club d’éducation. Un parcours d’agility coûte très cher, de plus il est difficile d’apprendre à son chien sans être aidé. On peut cependant installer quelques sauts et un petit slalome (le nombre de piquets peut varier mais il doit rester pair) dans son jardin.  

En conclusion 

L’agility est un sport très apprécié avec beaucoup de concurrents et ouvert à beaucoup de gens car cela ne demande pas une excellente condition physique (on a même le droit de conduire son chien à distance si on arrive à le former). 

partenaire : participer à des concours agility en ligne

,Agility
,Agility
,Agility
,Agility
berger australien agility,Agility
berger australien agility
Tango, berger australien en plein franchissement du pneu,Agility
Tango, berger australien en plein franchissement du pneu

article par Mélanie Vermot


consulter ses articles