lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Analyses sanguines > Cholesterol gras chez le chien

Cholesterol gras chez le chien Dyslipidémie


Cholesterol gras chez le chien

Les concentrations accrues de triglycérides ou de cholestérol sont moins étudiées chez le chien que chez l’homme. Déjà car les risques liés aux maladies vasculaires sont moins importants, mais aussi car les concentrations élevées se normaliseront souvent si elles sont causées par une maladie elle-même traitée avec succès. Si l'hyperlipidémie est primaire, une modification diététique et un traitement peuvent être nécessaires.



QU'EST CE QUE LA DYSLIPIDÉMIE, LE CHOLESTEROL GRAS et les triglycérides CHEZ LE CHIEN?



La dyslipidémie ou l'hyperlipidémie est l'augmentation de la concentration de triglycérides (hypertriglycéridémie), de cholestérol (hypercholestérolémie) ou des deux dans le sang du chien.

L'hyperlipidémie chez les chiens peut être physiologique (après le repas) ou pathologique. L'hyperlipidémie pathologique peut résulter d'une augmentation de la synthèse ou de la mobilisation des lipoprotéines ou d'une diminution de leur élimination.

metabolisme des lipides chez le chien

Les lipides sont de grands composés hétérogènes, naturels et apparentés qui sont insolubles dans l'eau. Les lipoprotéines, qui sont des complexes lipidiques et protéiques, sont des composants essentiels des membranes cellulaires. Une fois dans le sang, les lipoprotéines libèrent des lipides dans les tissus appropriés.

Les lipoprotéines sont classées par taille et densité. Les quatre classes de lipoprotéines sont les chylomicrons, les lipoprotéines de très basse densité (VLDL), les lipoprotéines de basse densité (LDL) et les lipoprotéines de haute densité (HDL). Les triglycérides (glycérol et acides gras) sont transportés sous forme de chylomicrons et de VLDL. Le cholestérol est transporté sous forme de LDL et de HDL.

SIGNES de maladies du cholesterol et des triglycerides chez le chien

Les manifestations cliniques de l'hyperlipidémie chez le chien sont associées à un dysfonctionnement des systèmes gastro-intestinal, neurologique et oculaire. Les principaux signes digestifs sont les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, la distension abdominale et l'anorexie. Au niveau nerveux, des épilepsies peuvent être notées. Enfin pour les troubles oculaires, une lipémie rétinienne et une humeur aqueuse lipémique peuvent être notées.

Bien que les signes cliniques et l'histoire puissent être compatibles avec la pancréatite, les données de laboratoire et le diagnostic clinique peuvent aider à éliminer l’hypothèse de  pancréatite. Cependant, chez le chien, l'hyperlipidémie prolongé est un facteur de risque principal de pancréatite et les patients qui présentent une pancréatite doivent être évalués pour une hyperlipidémie.


Les chiens sont considérés comme résistants à l'athérosclérose associée à l'hypercholestérolémie

Diagnostic d’une hypercholesterolemie ou d’une hypertriglyceridemie chez le chien?



Le diagnostic est aidé par les signes cliniques en premier lieu

Ensuite, le bilan sanguin est également un bon outil. Les concentrations en triglycérides et en cholestérol doivent être mesurées.
En effet, la lipémie macroscopique peut ne pas être évidente chez certains patients présentant des signes cliniques compatibles avec l'hyperlipidémie.
Chez ces patients, il est donc recommandé de déterminer les taux sériques ou plasmatiques de triglycérides et de cholestérol à jeun. Le cholestérol total est inclus dans de nombreux profils sanguins chez votre vétérinaire. Une concentration en triglycérides doit être demandée comme test supplémentaire. Lors de l'évaluation d'un patient pour hyperlipidémie, il faut soumettre le sérum réfrigéré ou congelé plutôt que le plasma ou le sang total et l’animal doit être à jeun.

traitement de l’hypercholesterolemie chez le chien

Le traitement de l'hypercholestérolémie repose en grande partie sur l'alimentation et parfois sur des médicaments. Comme les chiens ont peu de risque d'athérosclérose, l'hypercholestérolémie n’est pas traitée avant des seuils importants.
Comme pour l'hypertriglycéridémie, la recherche pour une cause principale est capitale.
L’hypercholesterolémie est généralement secondaire à l’hypothyroidie.

Pour l'hypercholestérolémie idiopathique sévère, les régimes pauvres en graisses constituent le pilier de la thérapie. En outre, des fibres solubles (gommes, pectines) peuvent être ajoutées aux régimes pour aider à diminuer la concentration de cholestérol. Les fibres solubles interfèrent avec l'absorption entérique des acides biliaires et augmente l'utilisation hépatique du cholestérol pour synthétiser les acides biliaires.
Pour les patients qui ne répondent pas au régime alimentaire, les séquestrats et les statines des acides biliaires peuvent être envisagés.



Articles liés
Examens sanguins chez le chien
Examens sanguins chez le chien
Bilan sanguin chez le chien et le chat Examens hématologiques Numération...
Obésité chez le chien
Obésité chez le chien
L'obésité peut entrainer de lourdes conséquences pour notre chien, comme le...




Information Auteur
Fiche créée le 2018-01-10 par Dr Vet
Voir la fiche auteur