kystes osseux chez le chien

kystes osseux chez le chien Abcès de Brodie

08 juin 2018
Santé et soin / Boiteries / kystes osseux chez le chien


Les kystes osseux sont TRES rares chez les chiens. Il en existe trois types : kyste sous-chondral, kyste simple (ou cystique) et kyste anévrysmal. La cause est incertaine mais les kystes sous-chondraux semblent associés aux lésions d’ostéochondrose et une obstruction vasculaire secondaire à un traumatisme est possible pour les autres kystes. Lors de kyste sous-chondral, une prédisposition génétique est suspectée car ils ont été diagnostiqués chez des chiens d’une même famille dans différentes races. Un traitement peut être possible selon la taille des lésions.

Etiologie


Génétique, héréditaire
Associée à des lésions d’ostéochondrose
Idiopathique, inconnue
Tumorale
Traumatique


Les kystes osseux sous-chondraux ont été associés à des lésions d’ostéochondrite disséquante. Une anomalie dans la formation de l’os sous-chondral conduit à la fragmentation du cartilage en superficie et à la formation d’un kyste en profondeur.

Les kystes simples sont plus souvent diagnostiqués au niveau des os longs, principalement radius et ulna. La cause est incertaine mais une nécrose avasculaire d’une zone métaphysaire a été proposée. Les kystes sous-chondraux et simples sont le plus souvent remplis d’un liquide sero-sanguinolant. Les kystes sous-chondraux sont recouverts d’une membrane synoviale.

Les kystes osseux anévrysmaux ont été décrits chez les chiens et les chats. A la différence des kystes sous-chondraux et simples, ils sont composés d’un réseau vasculaire et leur taille évolue en envahissant le tissu sous-jacent. Une fistule artério-veineuse intra-osseuse pourrait être à l’origine de ces lésions, d’origine congénitale, traumatique ou néoplasique.


Symptômes du kyste osseux

Boiterie et tuméfaction localisée sont les deux signes cliniques les plus fréquents. Cependant de nombreux kystes osseux sont asymptomatiques. Des fractures pathologiques ont également été rapportées.

Diagnostic du kyste osseux chez le chien


Les kystes simples sont le plus souvent diagnostiqués chez des chiens de races de grand format relativement jeunes (< 3 ans). Les kystes anévrysmaux ont été diagnostiqués chez des chiens très jeunes (forme congénitale) ou chez des chiens plus âgés (suite à un traumatisme ou une tumeur).

Le diagnostic est le plus souvent réalisé par radiographie mais une biopsie est nécessaire pour différentier le kyste d’une tumeur osseuse. Une bactériologie est nécessaire pour éliminer une origine infectieuse (un test pour la blastomycose est important également si l’animal a voyagé). Les kystes sont souvent localisés au niveau de la métaphyse, proche de la diaphyse. Les lésions sont lytiques avec une expansion entraînant un affinement du cortex sans réaction périostée.

Traitement du kyste osseux chez le chien


Un curetage chirurgical du kyste osseux (avec réalisation d’une culture microbienne et d’un antibiogramme ainsi qu’un examen histologique) est souvent préconisé lorsque le kyste est associé à des signes cliniques. Une greffe d’os spongieux est également recommandée pour remplir la cavité. Parfois une arthrodèse ou une ostéosynthèse peut être nécessaire pour limiter les risques de fracture.

Pour les kystes anévrysmaux, les traitements visent à scléroser le réseau vasculaire tout en préservant une trame osseuse suffisante. Chez l’homme, différentes techniques ont été décrites incluant curetage chirurgical avec greffe, radiothérapie ou cryothérapie. Le curetage chirurgical d’un kyste anévrysmal est rarement possible en totalité

Races prédisposées à cette maladie


Site web recommandé : www.fregis.com


article créé, revu ou corrigé le 2018-06-08
par

Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse et d'Alfort) Diplomé

consulter ses articles