Polyarthrite rhumatoïde chez le chien

Polyarthrite rhumatoïde chez le chien

18 juin 2018
Santé et soin / Boiteries / Polyarthrite rhumatoïde chez le chien


Tout savoir sur la Polyarthrite rhumatoïde chez le chien, son mécanisme, le traitement,...

Qu'est ce que la polyarthrite rhumatoïde chez le chien?


La polyarthrite rhumatoïde une maladie inflammatoire chronique des articulations des membres, d'origine auto-immunitaire.
polyarthrite.
Le terme ancien était la polyarthrite chronique évolutive.

Ce qu'il se passe lorsqu'un chien est atteint de polyarthrite rhumatoïde

  • La polyarthrite rhumatoïde débute sans cause apparente, souvent aux articulations du tarse et du carpe.
  •  C'est au départ une maladie de la membrane synoviale (membrane qui tapisse l'intérieur de l'articulation du chien) : elle s'épaissit et agresse le cartilage par ses sécrétions.
  • Au bout de quelques semaines, d'autres membranes peuvent être atteintes : les gaines des tendons, le tissu sous-cutané, le péricarde (enveloppe externe du coeur), la plèvre (double membrane enveloppant les poumons et les accolant au thorax), les petites artères.
  •  Les articulations gonflent. L'os et les tendons du chien sont peu à peu détruits, ce qui entraîne une dislocation au niveau du membre atteint (le carpe en particulier). La conséquence est une diminution considérable des mouvements.

Mécanisme de polyarthrite rhumatoïde chez le chien


Il est encore mal connu. On sait toutefois que cette maladie inflammatoire a pour particularité d'aboutir à la production de substances fabriquées par l'organisme et qui ont pour action de détruire le cartilage.

Le mécanisme intime serait le suivant:

Le point de départ est une réaction immunitaire très importante au niveau d''une articulation qui va provoquer une inflammation locale. Cet envahissement inflammatoire est fait de cellules (polynucléaires) et de substances (cytokines, interleukines, interleukines 1 bêta, TNF).

 Cette inflammation « injustifiée » est responsable de la destruction progressive de l'articulation où s'est développée l'inflammation.La raison du démarrage de la maladie serait une rupture de l''équilibre entre certaines substances (cytokines et anticytokines par exemple), sur un terrain génétique particulier, ou du moins prédisposé, et sous l'action d'éléments agressifs extérieurs.

Comment traiter la polyarthrite rhumatoïde chez le chien


  • Le traitement est de longue haleine.
  • Le suivi très régulier par le vétérinaire est indispensable (une fois par mois/6 semaines au début de la maladie). Il permet d'adapter les doses en fonction de la réponse au traitement.

Le traitement médical non spécifique

  • Le traitement des poussées : il se fait grâce aux anti-inflammatoires y compris les corticoïdes. Ils diminuent les signes inflammatoires (douleurs et gonflement), mais n''ont aucune action sur la maladie elle-même.
  • Les soins de physiothérapie ont pour but de reposer les articulations et d''éviter les déformations.
  • Rééducation.

Les traitements de fond classiques

Certains traitements sont dits « classiques ». Ils avaient pour but de freiner l''apparition des poussées ultérieures, et d''aider la guérison de celle en cours : ils étaient censés jouer sur les divers mécanismes en cause 

Races prédisposées à cette maladie


article créé, revu ou corrigé le 2018-06-18
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles