lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Boiteries > Rééducation fonctionnelle : exercices de mobilisation articulaire

Rééducation fonctionnelle : exercices de mobilisation articulaire



Les exercices de mobilisation articulaire (amplitude de mouvement ADM)

Le mouvement complet  d'une articulation en flexion et extension s’appelle l’amplitude de mouvement (ADM).  L’ADM active est nécessaire en période post-opératoire pour récupérer une amplitude articulaire normale. Même si cela peut parfois être nécessaire d'immobiliser un membre, les conséquences de l’immobilisation doivent être connues. Cela peut prendre 8 à 12 semaines de remobilisation pour retrouver une ADM anté-traumatique. La physiothérapie permet de raccourcir ce délai.

Avantages des exercices d'ADM passif

Les avantages des exercices d’ADM passif incluent la diminution de la douleur et l’amélioration de la récupération. Ces exercices permettent de diminuer ou d’empêcher la formation de contractures des tissus mous, le maintien de la mobilité entre les couches tissulaires, d’améliorer les flux sanguin et lymphatique ainsi que la production et de la diffusion du liquide synovial. Il est essentiel, cependant, que le thérapeute maintienne une amplitude de mouvement qui est confortable pour le patient et de ne pas blesser les tissus en dépassant leurs limites anatomiques ou physiologiques.

Pour effectuer des exercices passifs d’ADM, le chien est placé en décubitus latéral. Il faut fléchir lentement l'articulation traitée jusqu'à ce que l'animal montre de l'inconfort. La flexion est ensuite maintenue pendant 5-10 secondes puis l’articulation est lentement placée en extension jusqu'à ce qu’une légère douleur soit perçue. L’extension est ainsi maintenue 5-10 secondes puis l’exercice est recommencé. Dans la plupart des cas, 15 à 20 répétitions sont réalisées deux à quatre fois par jour. Lorsque l’ADM revient à la normale, la fréquence de l'exercice peut être réduite.

Contre-indications

Cet exercice est contre-indiqué lorsque le mouvement peut entraîner des blessures ou de l'instabilité, comme une blessure ligamentaires ou tendineuses ou en cas de greffe de peau récente.
Les animaux peuvent également bénéficier d’activités qui favorisent une plus grande ADM de manière active, comme la natation, la marche dans l'eau, la neige, le sable ou l'herbe haute, le passage dans un tunnel  de jeu les forçant à ramper, la montée d’escaliers et l’enjambement de cavaletti.


Articles liés
Chondrodysplasie chez le chien
Chondrodysplasie chez le chien
Qu'est ce que la Chondrodysplasie chez le chien? Quelles races de chiens...
Panostéïte chez le chien
Panostéïte chez le chien
La panostéïte est due à une inflammation située à l'intérieur de l'os du chien,...




Information Auteur
Fiche créée le 2012-12-17 par Docteur Chantal Ragetly-Imbs
Voir la fiche auteur