Rééducation fonctionnelle : Thérapie par le chaud chez le chien

Rééducation fonctionnelle : Thérapie par le chaud chez le chien

23 février 2018
Santé et soin / Boiteries / Rééducation fonctionnelle : Thérapie par le chaud chez le chien


La thérapie par le chaud chez le chien

Une source de chaleur superficielle, type compresse chaude, peut être appliquée avec succès pour réduire la raideur articulaire et augmenter l'élasticité des structures capsulaires superficielles afin de faciliter les exercices.

Le réchauffement des tissus mous avant étirement permet d’obtenir une plus grande élongation et de causer moins de dommages lors de la manipulation des tissus.  Cependant, l'application de chaleur est contre-indiquée durant la phase d'inflammation aiguë, car elle peut aggraver le processus inflammatoire.

Par conséquent, l’application de chaleur est commencée après le troisième jour postopératoire. Des compresses chaudes peuvent être utilisées (pack spécifique ou serviette de toilette humide passée au micro-onde), mais les structures musculo-tendineuses et capsulaire profondes sont habituellement réchauffés au moyen d'ultrasons, qui sont capables d'élever la température des tissus en profondeur.

Lors de séances de rééducation, la chaleur est utilisée au début de la séance de physiothérapie pour réchauffer les tissus lésés, et le froid est utilisé à la fin de la session afin de minimiser la réponse inflammatoire à la thérapie physique.


article créé, revu ou corrigé le 2018-02-23
par

Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse) Diplomate du Collège

consulter ses articles