Tendinite du biceps chez le chien

Tendinite du biceps chez le chien

14 mars 2018
Santé et soin / Boiteries / Tendinite du biceps chez le chien


La tendinite bicipitale du chien est de plus en plus diagnostiquée. Cette affection fréquente est sans doute sous-diagnostiquée car finalement peu connue… et encore mal comprise.

Qu'est ce que la tendinite du biceps chez le chien?

Cette affection est une inflammation du tendon qui attache le biceps à la scapula, à l'endroit ou le tendon passe au niveau de l'épaule. On a alors un épanchement synovial au niveau de l'épaule avec des proliférations synoviales, et surtout un élargissement du tendon. La trame tendineuse est alors anormale, parfois avec des minéralisations intra-tendineuses.

Quel races de chiens sont touchées par la tendinite bicipitale?

La tendinite bicipitale touche le plus souvent les chiens de grandes races ou races moyennes… Et surtout les chiens très actifs (chiens de travail, chiens qui courent beaucoup). Les chiens ont le plus souvent entre 3 et 8 ans.

Quels tests diagnostiques fera mon vétérinaire?

Le diagnostic n’est pas toujours simple du fait de multiples autres affections locomotrices susceptibles d’atteindre l’épaule, et du fait qu’aucun test ne permette d’être sûr de l’origine bicipitale (tendon du biceps) du problème. Un test du biceps a été décrit mais il n’est pas sûr à 100%... Les techniques d’imagerie à mettre en œuvre pour son diagnostic sont spécifiques et délicates. Une radiographie peut permettre d’avoir une suspicion, une échographie peut permettre d’augmenter encore plus cette suspicion mais elle doit être réalisée par un vrai spécialiste car le diagnostic reste difficile. Enfin, un IRM ou une arthroscopie sont vraiment les examens de choix. Leur interprétation est parfois complexe et non consensuelle.

Quel est le traitement lors d'affection du biceps chez le chien?

Les méthodes de traitement et les techniques chirurgicales décrites pour cette tendinite du biceps sont nombreuses, ce qui est souvent le signe d'une efficacité insuffisante en médecine vétérinaire... 

Un traitement médical est toujours mis en place initialement: l nécessite une mise au repos et des anti-inflammatoires.

Lors d'échec, une Infiltration avec des anti-inflammatoires est réalisée.

Puis lorsque malgré ces essais, la boiterie persiste, une tenodèse ou une tenotomie est faite. Le tendon est alors exploré par arthroscopie avant de réaliser la manipulation sans faire une grande incision.

Le pronostic est plutôt bon après chirurgie même si un retour à une activité très intense est à proscrire.

 


article créé, revu ou corrigé le 2018-03-14
par

Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse et d'Alfort) Diplomé

consulter ses articles