Adénome chez le chien

Adénome chez le chien

13 janvier 2018
Santé et soin / Cancer / Adénome chez le chien


Qu'est ce qu'un adénome chez le chien? Comment le chien va-t-il être traité ?

Qu'est qu'un adénome chez le chien?

Un adénome est une tumeur bénigne pouvant affecter une glande.
Toutes les glandes peuvent être atteintes : glande présente au niveau de la peau (adénome cutanée), d’une muqueuse (polype), d’une glande endocrine à sécrétion hormonale interne comme la thyroïde ou l'hypophyse, d’une glande à sécrétion externe comme la mamelle.
Une forme proche de l’anus (adénome périanal) est fréquente chez le mâle entier. La castration permettra une régression spontanée de ces masses.

Que se passe-t-il lorsque le chien est atteint d'un adénome?

Comme toute tumeur bénigne, l’adénome entraîne tôt ou tard une gène au niveau de l’organe (par compression dans un volume restreint) ou au niveau de l’organisme (cas des adénomes développés sur les glandes endocrines et dont la sécrétion peut perturber l’équilibre hormonal). Dans un cas comme dans l’autre, il faut l’enlever (adénomectomie).

Son diagnostic repose sur la biopsie.

Il peut parfois évoluer vers la malignité (adénome du colon notamment).

Quel traitement pour le chien?

  • Le plus souvent chirurgical : simple ablation (adénomectomie) lorsque l’adénome est situé dans un organe (exemple : l’adénome de la thyroide).
  • rarement réalisé par endoscopie lorsqu’il est situé sur une muqueuse (exemple : l’adénome du colon).

Les différents adénomes

  • L'adénome cutané.
  • L’adénome du colon ou du rectum.
  • L’adénome du foie.
  • L’adénome digestif.

 

Les plus particuliers sont les adénomes endocriniens

En raison de leur faculté ou non de secréter une hormone.

Quelques exemples:

  • Celui de la thyroïde (qui peut entraîner une hyperthyroïdie).
  • Des parathyroïdes (responsable d’une augmentation du taux de calcium dans le sang du fait de la sécrétion exagérée en parathormone).
  • De l’hypophyse (qui peut être responsable d’une acromégalie et d’une stérilité réversible chez la femme).
  • Des corticosurrénales (qui par un excès d’aldostérone un syndrome de Conn et par excès de cortisol peut provoquer un syndrome de cushing).

 

Races prédisposées à cette maladie


article créé, revu ou corrigé le 2018-01-13
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles