Cancer chez le chien: différents types

Cancer chez le chien: différents types

11 janvier 2018
Santé et soin / Cancer / Cancer chez le chien: différents types


Mieux comprendre le cancer chez le chien, les différents types, le traitement

Qu'est ce que le cancer?

Un cancer est le développement d’un groupe de cellules qui échappe à tout mécanisme de contrôle. Les cellules cancéreuses, autonomes, sont capables de proliférer de façon anarchique et de migrer par la circulation sanguine ou lymphatique, provoquant des tumeurs secondaires ou métastases.

Aspect clinique


Les cancers sont divers et prennent de nombreuses formes pouvant affecter tous les organes. Le diagnostic du cancer est évoqué pour toute masse qui se développe aux dépends d’un tissu ou d’un organe (incluant la peau). Certains cancers sont plus visibles comme ceux de la peau ou des mamelles. D’autres sont soupçonnés face à des signes fonctionnels traduisant le dérèglement d’un organe.

tumeur de la rate
Des symptômes communs comme l’amaigrissement, l’anorexie, la fièvre restent des signes d’appel à prendre en considération, principalement chez le chien vieillissant. Ils sont cependant tardifs et il est préférable d’agir avant que ces signes soient présents.

Diagnostic

Le diagnostic se fait par détection de la tumeur, le plus souvent avec des moyens d’imagerie (échographie, radiographie, scanner, IRM ou endocopie). Une fois la tumeur découverte, l’histologie ou la cytologie sont alors indispensables pour connaitre la nature exacte de la masse (qui peut toujours ne pas être une tumeur): des cellules de la masse sont alors prélevées par ponction, biopsie ou ablation. Leur analyse permet de confirmer la présence d’un cancer d’en déterminer la nature et le pronostic.


Le cancer agit sur l’organisme par des effets directs et indirects plus ou moins rapides. L’expansion tumorale est à l’origine d’un effet de masse qui peut affecter la fonction (cerveau, locomotion, etc.). Des substances sécrétées par les cellules tumorales (telles des hypersécrétions hormonales) peuvent perturber le fonctionnement de l’organisme : c’est le syndrome paranéoplasique (affectant les hormones, la coagulation, le systeme immunitaire, etc.).

Comportement

La bénignité ou la malignité de la tumeur déterminent son comportement, ses effets locaux et sa tendance à récidiver ou à disséminer. Ainsi les tumeurs bénignes ont une croissance expansive mais lente et plutôt locale. Les tumeurs malignes s’avèrent infiltrantes, de croissance rapide avec la capacité de créer des métastases. Il faudra alors faire d’autres tests pour vérifier si des métastases sont présentes dans l’abdomen ou les poumons.

Traitement du cancer du chien


L’objectif thérapeutique est d’éliminer le plus possibles de cellules tumorales. Il existe trois modalités principales:
- La chirurgie qui demeure le principal traitement car elle permet une réduction majeure (ou totale) de la masse tumorale.


- La chimiothérapie qui repose sur l’administration par voie générale de médicaments toxiques pour les cellules en division cellulaire. Elle est beaucoup moins toxique chez les chiens et les chats que chez les humains. La chute des poils (alopécie) est rare. Les races à croissance pilaire continue comme le Caniche ou le Bobtail sont plus concernées.

-La radiothérapie qui utilise les rayonnements ionisants pour détruire les cellules cancéreuses.


La décision finale appartient toujours au propriétaire du chien qui choisit selon son éthique personnelle et en considérant également l’aspect financier du traitement et les bénéfices attendus.


site de l'auteur : www.fregis.com

Dr Guillaume Ragetly, vétérinaire.


article par Docteur Guillaume Ragetly
Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse et d'Alfort) Diplomé

consulter ses articles