lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Le coin des conseils vétos > Acupuncture chez le chien

Acupuncture chez le chien


Technique thérapeutique de la culture chinoise, on entend de plus en plus souvent parler d'acupuncture pour les hommes mais elle est également utilisée chez les animaux


Qu'est ce que l'acupuncture chez le chien?

  • L'acupuncture est une technique thérapeutique faisant partie de la médecine chinoise, mais les occidentaux la pratiquent souvent isolément, en raison de ses effets propres dont on a réussi à cerner le mode d'action.
  • Le principe est de placer de fines aiguilles en des endroits précis, sur ce que l'on appelle des méridiens qui représentent des lignes dites énergétiques, en relation avec certains organes. Le rôle de ces aiguilles est d'influencer et de moduler ces énergies dans le sens stimulation ou sédation, selon le but recherché.

Comment cela se passe :

  • Une des explications est la circulation de certains influx électriques le long des méridiens : on s'est rendu compte que les méridiens décrits uniquement sur l'expérience des médecins chinois correspondaient à une certaine activité électrique sur leur trajet, et que les points d'acupuncture avaient une résistivité électrique moindre que les autres zones du corps.
  • Cela ne résume sûrement pas le fonctionnement de l'acupuncture, mais cela permet à des occidentaux de la comprendre un peu mieux.

La philosophie chinoise

  • En fait, la médecine chinoise s'organise autour d'une philosophie générale selon laquelle l'homme est un microcosme en relation avec le macrocosme, c'est à dire l'univers. La matière est parcouru par deux types d'énergie : le Yin qui est une énergie froide, féminine , négative, et le Yang qui est tout l'inverse : une énergie chaude, masculine , positive. Dans le corps, cette énergie circule selon les 12 méridiens principaux et d'autres méridiens particuliers appelés méridiens curieux. Chaque méridien vibre en quelque sorte avec des variations très complexes de ces énergies. Par exemple, la Tsou Tae Yang, ou méridien de la vessie véhicule une énergie qui part des pieds et remonte jusqu'à la tête selon un parcours très précis jalonné de points. Il véhicule une énergie yang très forte. Autant de méridiens, autant d'énergies.
  • Et puis, ce microcosme qu'est notre corps est soumis aux variations du macrocosme qui passe par des cycles de Yin et de Yang selon des énergies diverses que sont le vent, le feu, etc.
  • La maladie est donc un déséquilibre des énergies. Par exemple, si votre corps est en vide de tsou tae yang , et que l'énergie perverse du macrocosme est à un moment donné du tsou tae Yin (donc l'énergie opposée), vous risquez de subir les effets de cette variation d'énergie du macrocosme et donc de tomber malade. Le rôle de l'acupuncture est donc de stimuler le tsou tae yang pour qu'il puisse s'opposer à cette énergie perverse et donc faire en sorte que l'on ne tombe pas malade. Ainsi, la médecine chinoise était une médecine prédictive et préventive.
  • De nos jours, l'acupuncture a été occidentalisée et il s'agit plus d'applications de recettes que de véritable médecine appliquant à la lettre la philosophie chinoise.

La consultation

  • Le praticien va placer des aiguilles très fines, stérilisées, qui pénètrent très peu sous la peau. La quasi totalité des points sont indolores. Seuls les points Ting et Iong (proches des ongles peuvent être un peu plus sensibles). Parfois il les enfonce en tournant, parfois seulement au travers d'un petit tube avec une pichenette du doigt, soit encore il fait brûler à son sommet une petite étoupe qui va chauffer le point d'acupuncture. Le choix de telle ou telle méthode répond à une technique et à des raisons précises.
  • Plusieurs séances à quelques jours d'intervalle peuvent être nécessaires.

Les indications les plus fréquentes :

Tout ce qui relève du fonctionnement nerveux en priorité :

La douleur et l'anesthésie.

Traitement adjuvant pour la douleur

Les centres antidouleur utilisent l'acupuncture comme complément dans de nombreuses pathologies douloureuses.

Ce que la médecine ne peut soigner

Les symptômes contre lesquels la médecine occidentale ne peut rien, sont souvent soumis à l'acupuncture. C'est une sorte de traitement ressenti comme un constat d'échec de la médecine occidentale. Cette sorte de démarche est rarement couronnée de succès, sauf si la personne adhère totalement à cette médecine.





Information Auteur
Fiche créée le 2012-01-18 par Dr Vet
Voir la fiche auteur