Où mon chien a-t-il mal ?

Où mon chien a-t-il mal ?

03 mars 2018
Santé et soin / Le coin des conseils vétos / Où mon chien a-t-il mal ?


Le dépistage de la douleur est très difficile chez le chien, car ses manifestations sont peu caractéristiques. Toutefois, lorsque la douleur est localisée à un endroit bien précis, elle peut entraîner différents comportements et signes spécifiques.

Les signes de douleur chez le chien


La douleur oculaire d’un chien s’objective assez facilement : il se gratte l’œil, le garde fermé, se frotte la face contre les murs ou même par terre. Son œil est rouge, larmoyant ou purulent.

Quand elle touche la cavité bucco-dentaire, la douleur peut se traduire par une salivation importante, des mouvements de mastication exagérés, une mauvaise haleine persistante, une rougeur des gencives voire une baisse d’appétit quand la douleur empêche le chien de manger.

Quand elle est localisée au niveau des oreilles, la douleur se manifeste par diverses réactions : le chien se secoue la tête, se gratte, il réagit à la pression sur l’oreille, il porte la tête penchée, le pavillon auriculaire est gonflé, une odeur de macération se dégage du conduit auditif.

Localisée aux membres, la douleur provoque boiterie, démarche chaloupée, raideur, refus d’effectuer certains mouvements…

Les douleurs organiquessont plus difficiles à diagnostiquer et nécessitent souvent la mise en œuvre d’examens complémentaires.

L’arthrose, un phénomène douloureux


L’arthrose est une des causes les plus fréquentes de douleur chronique chez le chien. Cette maladie dégénérative des articulations est fréquente chez le chien vieillissant et provoque boiterie, réticence à monter les escaliers, changement de comportement…
Si on ne peut pas réellement guérir l’arthrose, on peut soulager la douleur qu’elle entraîne.


article créé, revu ou corrigé le 2018-03-03
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles