Stress du chien: sources et solutions

Stress du chien: sources et solutions

20 janvier 2018
Santé et soin / Le coin des conseils vétos / Stress du chien: sources et solutions


Vous vous êtes aperçus que votre chien était stressé, cela peut-être dû à plusieurs raisons comme avec l'arrivée d'un nouveau compagnon ou suite à un déménagement... Il est tout à fait possible de soigner le stress du chien, que ce soit avec un traitement prescrit par votre vétérinaire ou avec l'aide d'un éducateur comportementaliste.

Pourquoi mon chien est-il stressé?


Les principales sources de stress chez le chien


• Des changements d’environnement
• Des changements dans ses habitudes
• L’exposition à certains bruits (feux d’artifice, orage)
• Des odeurs étranges
• L’absence d’une des personnes habituelle a son environnement
• L’arrivée d’une nouvelle personne ou d’un nouvel animal dans le foyer
• Un manque de socialisation lorsqu'il était chiot
• Un voyage
• Une expérience traumatisante (maltraitance, bagarre avec un autre chien, séjour en refuge, participation à une exposition canine, etc.…)

Les principales formes que l’on rencontre chez le chien sont : le stress post-traumatique, le stress lié à un bruit extérieur, l’anxiété de séparation (peur de l’abandon), le stress lié aux voyages, et les problèmes d’acceptation d’un nouvel animal.

Comment soigner le stress du chien?


La consultation d’un vétérinaire permet de s’assurer que c’est bien le stress qui fait souffrir votre animal. Si l’état de santé de votre chien est jugé bon, l’origine comportementale du mal dont il souffre sera plus que probable. Votre vétérinaire vous orientera peut être alors vers un vétérinaire comportementaliste.

Il vous faudra donc chercher quelles peuvent être les causes de son anxiété afin de mettre en place des mesures correctives. Un traitement anti stress est souvent nécessaire pour soulager un chien stressé.


Pour déceler si votre chien est stressé, n'hésitez pas à consulter l'article : Stress chez le chien : les signes


article créé, revu ou corrigé le 2018-01-20
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles