lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Maladies de la peau et des oreilles > Artérite dermale du philtrum nasal

Artérite dermale du philtrum nasal


Artérite dermale du philtrum nasal

Si votre chien présente des crevasses au niveau de la truffe, et qui plus est est un Saint Bernard : ces lésions sont peut être une artérite dermale du philtrum nasal.


Qu’est ce que c’est?

Le philtrum nasal est la partie de la truffe entre les deux narines. L’artérite dermal du philtrum nasal est une inflammation des vaisseaux de cette partie de la truffe. C’est une maladie dite auto-immune liée à un emballement du système immunitaire du chien atteint.
Cette affection est principalement décrite chez les Saint Bernard d’où son autre nom « artérite dermale du Saint Bernard ». Elle a anecdotiquement été décrite chez un Schnauzer Géant, un Terreneuve et un Basset Hound.

Signes cliniques

Les signes cliniques commencent par la lente apparition de crevasses sur la truffe qui peuvent saigner. Avec le temps, les saignements deviennent de plus en plus fréquent. Beaucoup d’autres maladies peuvent mimer ces lésions (tumeur, aspergillose, leishmaniose, traumatismes répétés,…). Votre vétérinaire pourra confirmer le diagnostic en réalisant une biopsie de la lésion et en l’envoyant au laboratoire.



lésions typiques d’artérite dermale sur un Saint Bernard

Comment traiter?

Le pronostic est bon dans la mesure où le traitement de première intention est facile. Le problème étant lié à un désordre du système immunitaire, il faut donc utiliser des immunosupprésseur. Le tacrolimus est un immunosuppresseur très puissant qui a l’avantage de pouvoir s’utiliser sous forme de crème. Il faut donc, en utilisant des gants, appliquer la pommade directement sur la lésion. Le traitement s’étale sur plusieurs semaines et peut être nécessaire à vie en cas de récidives. La fréquence d’application ainsi que la durée du traitement seront discutés avec votre vétérinaire. L’avantage d’utiliser ce médicament sous forme de crème est ainsi d’éviter les effets secondaires sur l’organisme.
Si le traitement est inefficace ou trop cher à long terme, on peut envisager avoir recours à la chirurgie. Celle ci consiste à retirer les lésions et à reconstruire la truffe de manière cosmétique.



lésions résiduelles après un mois de tacrolimus

Races prédisposées à cette maladie





Information Auteur
Fiche créée le 2012-05-02 par Docteur Sébastien Etchepareborde
Voir la fiche auteur