Dermatomyosite chez le chien

Dermatomyosite chez le chien

14 mai 2018
Santé et soin / Maladies de la peau et des oreilles / Dermatomyosite chez le chien


La dermatomyosite familiale canine a été principalement diagnostiquée chez des chiens de race Colley, Shetland et ou des croisés issus de ces races. Cette affection a également été signalée chez le Chow Chow, Beauceron, Welsh Corgi, Berger Allemand, Schnauzer miniature, Teckel, et Kuvasz. C'est une maladie héréditaire qui touche la peau et les muscles.

Qu'est ce que la Dermatomyosite chez le chien ?

La dermatomyosite familiale canine est une maladie inflammatoire héréditaire qui atteint la peau et les muscles. La cause de la maladie est encore inconnue.

Les symptômes de la dermatomyosite


Les symptômes comprennent la perte de poils, des modifications de la pigmentation cutanée et la formation de croûtes. Les chiens commencent à montrer les premiers signes vers 12 semaines d'âge, qui peuvent ressembler à des éraflures sur la face, les oreilles, les coudes, les jarrets et les autres points de contact.

Chez les races comme le Berger Allemand ou le Weslch Corgi, les coussinets peuvent également être touchés et présenter des gonflements. Dans les cas chroniques, les lésions cicatrisent et, sauf en présence d’ulcères, la maladie ne cause pas beaucoup de douleur ou de démangeaisons. Une exposition prolongée au soleil peut déclencher une aggravation de la maladie.

Les muscles ne sont impliqués que légèrement au stade précoce de la maladie. Puis, les chiens sévèrement atteints de dermatomyosite peuvent présenter un retard de la croissance, un mégaoesophage,(dilatation de l’œsophage), des boiteries et une atrophie musculaire généralisée. Les chiens malades sont aussi atteints d’infertilité.

La condition est héritée selon un mode autosomal dominant. Cela signifie que si un des parents est affecté, la plupart des chiots seront touchés. Selon une autre hypothèse, un virus pourrait induire les signes cliniques de la maladie chez les chiens génétiquement prédisposés.

Diagnostic de la dermatomyosite

La dermatomyosite est difficile à diagnostiquer parce que ses signes cliniques sont souvent similaires à ceux d’autres maladies cutanées telles que la démodécie, la dermatophytose (teigne), la pyodermite et le lupus. Des raclages cutanés et une culture fongique sont généralement effectués pour écarter la démodécie et une dermatophytose. Dans la plupart des cas, la dermatomyosite est diagnostiquée sur la base de l'historique, des signes cliniques, de l'électromyographie et d’une biopsie de peau.
Il n'existe aucun test sanguin pour identifier les animaux porteurs et le peu de données collectées n’autorise pas une analyse généalogique fine permettant de sélectionner les élevages exempts de dermatomyosite.

Comment traiter le chien atteint de dermatomyosite

Il n'existe malheureusement aucun remède pour la dermatomyosite. Le traitement est uniquement symptomatique. La vitamine E et les corticoïdes ont été utilisés pour diminuer les lésions cutanées, mais ne permettent pas de guérir la maladie. L’utilisation de pentoxifylline a été récemment testée avec seulement 4 chiens sur 10 qui ont répondu au traitement.

Certains animaux peuvent guérir spontanément. Cependant les animaux guéris ne doivent pas être utilisés comme reproducteurs car  leur progéniture sera certainement touchée par la maladie.


Races prédisposées à cette maladie


article créé, revu ou corrigé le 2018-05-14
par

Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse) Diplomate du Collège

consulter ses articles