Oedème de Quincke chez le chien

Oedème de Quincke chez le chien

04 juin 2018
Santé et soin / Maladies de la peau et des oreilles / Oedème de Quincke chez le chien


Si la tête de votre chien devient enflée de manière impressionnante, il s'agit sûrement d'un oedème de Quincke. L’oedème de Quincke est une réaction allergique qui constitue une urgence car elle peut provoquer un étouffement. La cause principale chez le chien est une réaction au vaccin.

À lire auparavant : Allergie chez le chien : mécanisme


Qu'est ce que l'oedème de Quincke chez le chien?

L'oedème de Quincke est également appelé urticaire facial et se traduit par un gonflement impressionnant de la tête du chien. Le gonflement peut s'étendre à la langue et au larynx et peut alors provoquer un étouffement, ce qui en fait toute sa gravité.
L’oedème de Quincke est une réaction allergique qui peut se produire tout au long de l’année.
Le plus souvent, cette réaction allergique est secondaire au vaccin. La tête va enflée dans les heures qui suivent le vaccin.
Ce gonflement peut aussi être spontané, ces réactions se produisant alors le plus souvent a la fin de l’hiver ou au printemps.

Où est localisée cette réaction allergique ?

La réaction allergique est localisée au niveau de la tête du chien, sur ses lèvres et paupières mais aussi au niveau de la langue et du larynx.
Lorsque la langue, le larynx, la glotte sont touchés, cela est une urgence car l'air ne peut plus accéder aux bronches et cela peut provoquer une asphyxie.

A quoi mon chien est-il allergique lors d'un oedème de Quincke ?

Tous les allergènes existants peuvent provoquer une réaction allergique.
L'oedème de Quincke peut aussi être déclenché sans aucune raison !

En attendant le vétérinaire :

  • Assurez-vous qu'il est comfortable pour respirer.
  • Le traitement en urgence que l'on peut donner en attendant le vétérinaire est un antihistaminique et un corticoïde.

Le vétérinaire :

  • Fera le diagnostic sur la seule observation des symptômes.
  • Injectera un anti-histaminique (anti-allergique) et un corticoïde (anti-inflammatoire) qui entraîneront une rétrocession rapide des symptômes.
  • Prescrira la même chose par voie orale pour 5 ou 6 jours.
  • Vous conseillera de consulter dans la semaine pour faire le point.

Les suites

Elles sont bonnes si l'intervention du vétérinaire a été faite suffisamment tôt.



article créé, revu ou corrigé le 2018-06-04
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles