Troisième paupière chez le chien prolapsus de la glande lacrymale chez le chien ou cherry eye

22 juin 2018
Santé et soin / Maladies des Yeux / Troisième paupière chez le chien


Troisième paupière chez le chien

Une différence majeure entre vos yeux et ceux de votre chien est que votre chien a une troisième paupière. Dans des circonstances normales cette troisième paupière repose passivement sous la paupière inférieure de votre chien. Il ne se lève pour couvrir l'œil que lorsque le globe oculaire se rétracte ou se trouve repoussé. Si vous remarquez que la troisième paupière s’élève au-dessus du bord de la paupière inférieure de votre chien, Il faut considérer que quelque chose ne va pas : cela s’appelle une procidence de la troisième paupière.

photo d'illustration : spacemanor (CC BY-ND 2.0)

Votre chien a-t-il une procidence avec sa troisième paupière ?

Il faut regarder votre chien. Si la troisième paupière est ressortie, c’est une procidence de la troisième paupière. Le diagnostic est finalement assez simple, mais il faudra trouver la cause de cette procidence, et cela peut être compliqué. L’idéal est de consulter un vétérinaire spécialiste en ophtalmologie.

Quel peut être la cause d’une procidence de la troisième paupière ?

Votre chien a récemment subi un traumatisme à la tête?
Si un coup à la tête a entraîné une saillie de la troisième paupière, il y a un risque important que des ecchymoses et / ou une inflammation soient responsables du problème. Essayez d'appliquer une compresse froide pendant que vous amenez votre chien chez le vétérinaire. Cela peut résoudre le problème.
Si votre chien a du mal à garder cet œil ouvert, ou louche avec l'œil affecté, en particulier à la lumière directe, cela pourrait signifier que l'œil a été blessé et la troisième paupière essaie de couvrir la blessure et favoriser la guérison.
Parfois une déshydratation, un état de maigreur avancé peuvent aussi causer une procidence de la troisième paupière.
Enfin, cela peut être ce qu’on appelle un syndrome de Claude Bernard Horner.

Qu’est ce que le syndrome de Claude Bernard Horner chez le chien?

Le syndrome de Claude Bernard Horner du chien regroupe plusieurs signes cliniques:

  • un abaissement de la paupière supérieure (ptôse palpébrale)
  • un myosis (fermeture de la pupille)
  • un enfoncement de l’œil dans son orbite (énophtalmie)
  • une procidence de la membrane nictitante (3ème paupière)
  • une rougeur oculaire
Ce syndrome touche le plus souvent un seul côté de l’animal.

Causes de syndrome de Claude Bernard Horner chez le chien:

De nombreuses maladies peuvent provoquer un syndrome de Claude Bernard Horner. Chez le chien, les plus fréquentes sont les lésions de la moelle épinière cervicale, des racines nerveuses brachiales (plexus brachial), de l’oreille moyenne, de l’entrée du thorax (médiastin), … Mais, dans la moitié des cas chez le chien, la cause n’est pas identifiée : on parle de syndrome de Claude Bernard Horner idiopathique.


article créé, revu ou corrigé le 2018-06-22
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles