Mise bas : Ma chienne a du mal à faire ses petits

Mise bas : Ma chienne a du mal à faire ses petits Dystocie

12 mars 2018
Santé et soin / Reproduction et Maladies génitales / Mise bas : Ma chienne a du mal à faire ses petits


La dystocie est la difficulté que la chienne rencontre au moment de l'engagement des fœtus. Il existe chez le chien plusieurs causes qui peuvent empêcher le bon déroulement de la mise bas.

Qu'est ce que la dystocie chez la chienne?

C'est la difficulté que la chienne rencontre au moment de l'engagement des fœtus. Il existe chez le chien plusieurs causes qui peuvent empêcher le bon déroulement de la mise bas. Ces causes sont le plus souvent maternelles (liées à la mère) : ce sont 75% des cas.

Pourquoi la chienne peut-elle avoir du mal à faire ses petits?

Les dystocies d'origine maternelle seule

La cause la plus fréquente est l’inertie utérine qui signifie que l’utérus n’arrive pas à se contracter donc il ne peut pas expulser les chiots. Celle-ci peut avoir pour origine une distension utérine exagérée, liée à une taille de portée importante, ou au contraire être due à la présence d'un chiot unique. Une obésité, une hypocalcémie ou une infection maternelle peuvent également conduire à une inertie utérine au moment du part.
Une gestation survient dans une corne utérine herniée, des strictions ou des brides vaginales, des torsions utérines sont d’autres causes de dystocie.

Les dystocies dues à un problème de taille

Une disproportion materno-fœtale, liée à une réduction du diamètre de la filière pelvienne (fractures du bassin, particularité raciale comme chez le Scottish Terrier, etc) ou à une taille exagérée du diamètre des chiots (disproportion entre la taille du mâle et celle de la femelle, races brachycéphales dont le diamètre du crâne est souvent supérieur à celui du diamètre interne du bassin de la mère, ...) se traduit aussi par une dystocie.
A la radiographie, le diamètre bipariétal fœtal et le diamètre minimum de la filière pelvienne sont comparés sur une vue ventro-dorsale et de profil pour évaluer si le fœtus est trop gros et le bassin trop petit.

Les dystocies d'origine fœtale

Parmi les 25% de cas de dystocies d’origine fœtale, 15% sont dus à la malposition d'un fœtus (le plus souvent une position transverse, ou la tête dirigée ventralement), 6,6% à une trop grande taille du fœtus, 1,6% à une malformation fœtale et 1,1% à la mort intra-utérine des fœtus.
Les fœtus de trop grande taille se rencontrent lors de petites portées (1 ou 2 fœtus) ou lors d’accouplement entre une petite femelle et un mâle de grande race. Les malformations fœtales les plus fréquemment impliquées dans une dystocie sont l’hydrocéphalie et les chiots anasarques.

Evaluation par le vétérinaire

Dans tous ces cas, il faut consulter votre vétérinaire.

Il fera un bon examen clinique et un examen du vagin. Parfois on peut voir le foetus bloqué dans le bassin ou un membre qui dépasse.

Souvent, votre vétérinaire fera un bilan sanguin et une radiographie ou une échographie. Il évaluera la viabilité des fœtus (les battements cardiaques à l’échographie permettent même de détecter une souffrance fœtale permettant de décider si il y a des raisons d’agir en urgence).

Traitement

Dans certains cas, le traitement est médical : perfusion avec du glucose, ocytocine pour stimuler la contraction de l’utérus.
Dans d’autres cas ou lorsque le traitement médical ne réussi pas, le traitement est chirurgical : une césarienne est indiquée. La chienne peut être stérilisée au moment de la césarienne pour éviter que ce problème se reproduise.

Boston terrier, le Bulldog Anglais, le Bouledogue Français, le mastiff, le Scottish Terrier, le bull-terrier miniature, le Braque Allemand, le Clumber Spaniel, le pékinois, et le Dandie Dinmont Terrier

Quels sont les signes de complication à l’accouchement de la chienne?

Une chienne présente des signes de dystocie si :
• la gestation dure depuis plus de 70 jours;
• des contractions puissantes sont présentes sans expulsion de fœtus pour plus de 45 à 60 minutes;
• des contractions faibles et irrégulières sont présentent sans expulsion de fœtus pour plus de deux heures;
• plus de quatre heures séparent l’expulsion de deux fœtus;
• plus de 10 minutes s’écoulent après l’apparition du fœtus au niveau de la vulve, sans expulsion du fœtus;
• aucune contraction se présente, 36 heures après la chute de température;
• la chienne présente une douleur marquée
• l’on observe une perte de sang frais en grande quantité pendant plus de 10 minutes;
• une anomalie est relevée à la radiographie.
Si des signes de dystocie sont présents, consultez un vétérinaire d’urgence.

 

Races prédisposées à cette maladie


article créé, revu ou corrigé le 2018-03-12
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles