Mise bas et soins aux chiots

Mise bas et soins aux chiots

01 février 2018
Santé et soin / Reproduction et Maladies génitales / Mise bas et soins aux chiots


En règle générale, la mise bas a lieu 63 jours après la saillie (+ ou - 9 jours). Passé ce délai, il est prudent d'en faire vérifier le bon déroulement par votre vétérinaire.

Les étapes de la mise bas

L'imminence de la mise bas est signalée par un changement de comportement de la femelle. Elle cherche à s'isoler et aménage parfois un une sorte de nid. La vulve est gonflée et peut laisser échapper des écoulements. Une légère baisse de température (sous les 38°) a lieu dans les 24 heures avant la parturition.

Lorsque le travail commence, une certaine agitation de la chienne est notée. Elle est due aux contractions (douloureuses) et à l'ouverture du col de l'utérus. Cette étape peut durer jusqu'à 36 heures.

Les contractions augmentent ensuite et sont perceptibles à l'oeil. La chienne se lèche fréquemment jusqu'à la libération des premières eaux qui sera suivie de l'expulsion des chiots, dans un intervalle moyen de 30 minutes à 1 heure.
Si après ce délai la chienne continue de « pousser » sans apparition de chiot, il y a risque de problème. Tant que le dernier chiot n'a pas été expulsé, il ne doit pas s'écouler plus de 2 heures sans contractions.

Les chiots sortent dans leur poche foetale ou uniquement attachés par le cordon ombilical. C'est la mère qui les libère et les lèche jusqu'à ce qu'ils respirent. Dans le cas contraire, c'est vous qui devrez prendre le relais en frictionnant le chiot.

Perte de sang après la mise-bas

Durant 2 à 6 semaines, la chienne continuera à produire des écoulements rouge foncé inodores. Tout reste une question de quantité...  C'est les placentas qui sont expulsés, des petits saignements utérins, etc.
Passé ce délai, cela devient trop long, et il est préférable de consulter pour faire une échographie.

Problème lactation après la mise-bas


Si l'état de santé de la mère provoque un arrêt de la production de lait, ou si les chiots sont plus nombreux que les 8 ou 10 mamelles de la mère, il convient de nourrir les chiots avec un lait de chien maternisé avec éventuellement l'apport de substituts complémentaires (8 à 12 repas quotidiens la 1ère semaine).

Quelques conseils

- Si le chiot ne respire pas, il convient de le frotter énergiquement avec un linge propre.
- La naissance doit avoir lieu dans un environnement d'environ 25°.
- Les chiots doivent évoluer dans ce contexte durant au moins une dizaine de jours.
- Le lieu de la naissance doit être parfaitement propre et facilement nettoyable.
- Le lieu de la naissance doit être clos afin d'éviter une trop grande dispersion des chiots mais la mère doit pouvoir circuler librement.


article créé, revu ou corrigé le 2018-02-01
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles