Eternuements chez le chien

Eternuements chez le chien

15 juin 2018
Santé et soin / Maladies Respiratoires / Eternuements chez le chien


L'éternuement est un symptôme très fréquent et généralement très banal, témoin d''une irritation passagère de la muqueuse nasale.

Mécanisme de l'éternuement

Il est en fait assez simple : la stimulation des cils et des petits poils situés dans le nez informe le cerveau de la nécessité qu'il y a à mettre en route ce réflexe.

  • L'éternuement commence par une large inspiration. Un temps de latence plus ou moins long (jusqu''à plusieurs secondes), permet de rassembler toute l'énergie pour l''effort d''éternuement.
  • Lors de celui-ci, l'air va être violemment expulsé par le nez, grâce à l'action conjuguée du diaphragme, des muscles abdominaux et des muscles expiratoires accessoires. La bouche reste fermée pour que l'air passe par le nez. L'air sort à une vitesse supérieure à 100 Km/h.
  • Dans le même temps la muqueuse nasale sécrète de grandes quantités de mucus qui vont littéralement noyer le nez et aider à l'expulsion du corps étranger qui est responsable de l''éternuement.
  • Les crises d'éternuement peuvent se répéter de façon rapprochée, tant qu''il n''a pas été procédé à un vigoureux mouchage qui, la plupart du temps, met fin à la crise.

Pourquoi mon chien éternue-t-il? Les causes

  • Les poussières ou produits contenant des poudres ou de fines particules. C'est l'éternuement ponctuel que l'on peut avoir un jour ou l'autre. On se mouche, et c'est fini.
  • Les pollens provoquent le même résultat, mais le mécanisme n'est pas le même : c'est celui de la rhinite allergique.
  • La rhinite infectieuse.
  • Le corps étranger dans le nez.


article créé, revu ou corrigé le 2018-06-15
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles