lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Maladies Respiratoires > Hernie diaphragmatique chez les chiens

Hernie diaphragmatique chez les chiens


Hernie diaphragmatique chez les chiens

Le diaphragme est un muscle majeur car il permet la respiration. Le plus souvent après un traumatisme, le muscle peut se rompre. Il ne rempli alors plus son rôle, affectant principalement la respiration... mais il peut aussi gêner d'autres organes. Il faut vite faire évaluer votre chien, et sans doute procéder à une chirurgie


Qu'est ce que le diaphragme?

Le diaphragme est le muscle qui sépare l'abdomen de la cage thoracique. Lors de hernie diaphragmatique, un ou plusieurs organe(s) de la cavité abdominale (comme l'estomac, le foie, l'intestin, etc) se déplacent dans la cavité thoracique à travers une ouverture anormale dans le diaphragme de l'animal. Cela peut se produire de manière traumatique, comme un accident de voiture, ou en raison d'un défaut à la naissance (congénitale). 

Symptômes lors de hernie diaphragmatique

Les signes cliniques d'une hernie diaphragmatique incluent un rythme cardiaque irrégulier, une respiration laborieuse (surtout si trauma), et des bruits cardiaques assourdis. Des réactions telles que vomissements, diarrhée, ou ballonnements peuvent se produire en raison de dommages à l'intestin ou à l'estomac.  En cas de hernie congénitale, les symptômes peuvent ne pas être immédiatement évidents.  

Causes de hernie diaphragmatique

Le plus souvent, une hernie diaphragmatique est causée par un traumatisme, comme être frappé par une voiture ou faire une chute d’une hauteur importante. Par conséquent, les hernies diaphragmatiques surviennent le plus souvent chez les animaux qui sont autorisés à se déplacer en plein air et chez les chiens mâles. La pression d'un tel impact provoque une déchirure dans le diaphragme, permettant à un ou plusieurs organes abdominaux de faire saillie dans le thorax à travers la déchirure.  

Diagnostic d’une hernie diaphragmatique

Le test diagnostique le plus utile est l'utilisation de rayons X (radiographies) pour déterminer la présence anormale de tissus mous (estomac, foie, intestins…) dans le thorax. Si cela est insuffisant, d'autres procédés d'imagerie comme les ultrasons (échographie) peuvent être utilisés.   

Traitement de la hernie diaphragmatique   

Lors de hernie diaphragmatique induite par un traumatisme, le patient doit d’abord être traité pour le choc. Il est impératif que la respiration et le rythme cardiaque soient stabilisés avant d'aller en chirurgie. La chirurgie doit permettre de réparer ou de retirer les organes endommagés, ainsi que de refermer la déchirure du diaphragme.
Lors de hernie diaphragmatique congénitale, la chirurgie doit être réalisée dès que possible afin d'éviter des dommages aux organes internes de l'animal.
Une fois la chirurgie terminée, il y a des complications à ne pas manquer.  La surveillance de la fréquence cardiaque est conseillée surtout en présence d’un rythme cardiaque irrégulier. Une autre complication possible est l'accumulation de liquide dans les poumons (oedème pulmonaire).  La plupart des chiens survive lorsque l’animal peut être stabilisé, que la chirurgie est un succès et que les effets secondaires sont contrôlés.

Prévention de la hernie diaphragmatique  

Il n'existe aucune méthode pour prévenir une hernie diaphragmatique congénitale. Pour éviter les chocs qui peuvent causer des hernies diaphragmatiques, il est préférable de garder votre chien en dehors des zones potentiellement dangereuses, telles que les rues où les accidents de voiture sont susceptibles de se produire.

Races prédisposées à cette maladie





Information Auteur
Fiche créée le 2012-03-21 par Docteur Chantal Ragetly-Imbs
Voir la fiche auteur