Paralysie laryngée chez le chien

Paralysie laryngée chez le chien

24 janvier 2018
Santé et soin / Maladies Respiratoires / Paralysie laryngée chez le chien


La paralysie laryngée est causée par une paralysie des muscles qui ouvrent et ferment le larynx ce qui bloque les voies respiratoires en position fermé et force les chiens à respirer fort, ce qui entraîne une augmentation des bruits respiratoires et peut provoquer une asphyxie lorsque les efforts deviennent trop importants, surtout en période de forte chaleur. Le traitement est chirurgical, et très efficace avec des risques principalement liés à une fausse route si la chirurgie est bien réalisée.

Mon vieux chien respire fort, qu’est-ce que la paralysie du larynx?


Le larynx est un conduit isole les voies respiratoires des voies digestives, juste à l’entrée de la trachée. Cette séparation est possible grâce à deux cartilages qui sont mobilisés par des muscles et s’ouvrent comme une double porte coulissante. En position ouverte, l’air rentre dans la trachée. Si les chiens ont un déficit nerveux, les muscles ne se contractent plus et la double porte reste fermée. Cela limite les possibilités respiratoires du chien, ce qui est amplifié lorsque le chien est stressé, ou lorsque la chaleur stimule l’halètement pour se thermoréguler.

Quels sont les signes visibles d’une paralysie laryngée chez le chien ?


Une difficulté à respirer est clairement observée, avec des bruits importants, le chien « force ». Ces symptômes sont plus importants lorsqu’il fait chaud. Le chien devient de moins en moins tolérent aux efforts, et le son de l’aboiement va changer.

Quelles races sont prédisposées à la paralysie laryngée ?


Les chiens atteints sont les plus souvent des chiens âgés (plus de 8 ans), souvent mâle et en surpoids. Les Labradors, les épagneuls, les golden sont prédisposés. Certaines races ont des déficits dès la naissance (bouvier, husky, Rottweiler, Dalmatien, Leonberg, berger des pyrénées, etc).

Quel test diagnostique mon vétérinaire va faire ?


Un vétérinaire qui a l’habitude aura une très bonne idée en observant votre chien. Le plus souvent il vous référera chez un spécialiste qui confirmera le diagnostic avant la chirurgie, le plus souvent avec une petite caméra (laryngoscopie).

Quel traitement de la paralysie laryngée ?


Le traitement de la paralysie laryngée est chirurgical, c’est la latéralisation du cartilage aryténoïde. Le larynx (vers la pomme d’Adam) est approché puis une suture (ou deux) sont passées dans un cartilage pour le garder ouvert.

En attendant de voir un chirurgien, limitez l’exercice, gardez votre chien au calme et au frais… C’est un peu risqué mais n n’a parfois pas le choix…

Quels sont les risques de la chirurgie du larynx ?


Les complications incluent infection, lâchage des sutures et une pneumonie par aspiration ou fausse route. Ces pneumonies sont dues au passage d’aliment vers les poumons. La sévérité de ses pneumonies est variable : parfois limitées, elles peuvent être très sérieuses et nécessiter une hospitalisation en soins intensifs.

site de l'auteur : www.fregis.com

Dr Guillaume Ragetly, vétérinaire.

Races prédisposées à cette maladie


article créé, revu ou corrigé le 2018-01-24
par

Vétérinaire (Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse et d'Alfort) Diplomé

consulter ses articles