Toux chez le chien

Toux chez le chien

12 mars 2018
Santé et soin / Maladies Respiratoires / Toux chez le chien


La toux est un réflexe très fréquent de survenue quotidienne. Elle permet de désencombrer les voies respiratoires. C'est donc un réflexe utile qui doit être respecté tant qu'il reste utile et qu'il n'est pas en fait le témoin d'une affection pouvant poser problème.








Le phénomène de la toux

  • La toux ne fait qu'éliminer des mucosités dont la présence dans les voies respiratoires déclenche le réflexe de toux qui a pour but de provoquer une expulsion violente d'air vers le haut. Une inspiration permet d'emmagasiner de l'air dans les poumons. Puis survient une contraction très forte des muscles de l'abdomen associée à une fermeture du larynx. Cela provoque une augmentation importante de la pression d'air dans les poumons. L'ouverture soudaine du larynx, permet à un flux important d'air de remonter les voies respiratoires vers la bouche. L'air ainsi expulsé va emporter avec lui les sécrétions accrochées aux bronches et à la trachée.
  • Lorsque les efforts de toux se succède, cela aboutit à des « quintes de toux ». Or, autant les deux ou trois premiers effort de toux sont productif, autant les suivants ne le sont pas : la pression dans les poumons est trop faible, les bronches se resserrent, et l'animal a du mal à reprendre sa respiration. Une quinte violente suivie d'une reprise difficile de la respiration peut durer une vingtaine de secondes, ce qui équivaut à un arrêt respiratoire durant toute cette période.

Les points importants

  • Une toux sèche peut donc être stoppée par les antitussifs dans la mesure où elle est gênante, douloureuse, voire épuisante.
  • En revanche une toux grasse devra être respectée de façon à éliminer les sécrétions et bénéficiera de mucolytiques.
  • Une toux peut n'être en fait que le témoin d'un problème qui n'est pas pulmonaire. C'est le cas de l'insuffisance cardiaque qui survient à l'effort. Elle peut parfois être spontanée et s'accompagner d'une détresse respiratoire grave : c'est le cas de l'oédème aigu du poumon.

Le rôle du vétérinaire

Les toux sèches

En premier lieu éliminer une urgence

C'est la première des choses, que cette toux soit due ou non aux poumons :

Ces causes nécessitent le plus souvent une hospitalisation.

Ensuite diagnostiquer les causes simples. L'auscultation et l'examen suffisent généralement pour retrouver :

  • Une trachéite
  • Une bronchite
  • Une pneumopathie
  • Une infection pulmonaire

Enfin demander des examens, certaines causes ne pouvant être diagnostiquée qu'au moyen d'examens comme la radio des poumons, l'examen cytobactériologique des crachats, la fibroscopie pulmonaire. Ainsi pourra t-on trouver :

Les toux grasses

Elles surviennent souvent au cours de l'évolution de certaines toux sèches :

  • Oédème aigu du poumon
  • Trachéite
  • Bronchite
  • abcès du poumon
  • tuberculose pulmonaire
  • pneumonie
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive


article créé, revu ou corrigé le 2018-03-12
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles