CLOMICALM®

03 juin 2018

CLOMICALM®

Utilisation

Antidépresseur

Molecule

Clomipramine

Indications

Aide au traitement de l'anxiété de séparation se manifestant par des destructions et des troubles de l'élimination (défécation et miction).

Administration

Voie orale. 1 à 2 mg/kg, 2 fois par jour.

Contre-Indication

- Hypersensibilité connue à la clomipramine et aux antidépresseurs tricycliques. - Chiens mâles reproducteurs.

EFFETS INDESIRABLES

Vomissements, modification de l'appétit, léthargie ou élévation sérique des enzymes hépatiques. Le développement d'une affection hépatobiliaire.

PRECAUTIONS

Administrer CLOMICALM® avec précaution chez les sujets souffrant d'un dysfonctionnement cardiovasculaire ou d'épilepsie, d'un glaucome, d'une motilité gastro-intestinale réduite ou de rétention urinaire. L'efficacité et l'innocuité de CLOMICALM® n'ont pas été étudiées chez les chiens pesant moins de 1,25 kg ou âgés de moins de 6 mois. L'innocuité de CLOMICALM® n'a pas été étudiée chez les chiennes en gestation ou en lactation. Nombreuses interactions médicamenteuses.

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

La clomipramine a un large spectre d'action en bloquant le recaptage neuronal à la fois de la sérotonine (5HT) et de la noradrénaline. Par conséquent, elle possède les propriétés conjointes d'un inhibiteur du recaptage de la sérotonine et d'un antidépresseur tricyclique. L'absorption gastro-intestinale de la clomipramine administrée par voie orale est bonne La principale voie d'excrétion chez le chien est l'élimination biliaire (> 80 %), le reste étant éliminé par voie rénale.


article créé, revu ou corrigé le 2018-06-03
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles