DERMIPRED®

13 avril 2018

DERMIPRED®

Utilisation

Corticoïde - anti-inflammatoire stéroïdien

Molecule

prednisolone

Indications

Traitement des inflammations aiguës de l'appareil locomoteur Traitement des affections dermatologiques et alimentaires à caractère immuno-allergique (dermite atopique, dermite par allergie aux piqûres de puces, dermite pyotraumatique, dermite allergique de contact et dermite allergique d'origine alimentaire).

Administration

Voie orale. La posologie est continuée en suivant le principe de la corticothérapie à jour alterné.

Contre-Indication

Les contre-indications sont communes aux autres glucocorticoïdes : - Infections virales, bactériennes, mycosiques ou parasitaires non contrôlées par un traitement spécifique ; - Insuffisance cardiaque ; - Glaucome ; - Diabète sucré patent ; - Syndrome de Cushing spontané ; - Ulcères gastro-intestinaux évolutifs ; - Lésions rénales ; - Hypertension.

EFFETS INDESIRABLES

Les effets indésirables les plus courants sont la polyphagie, polyuro-polydipsie et les troubles comportementaux (excitation ou dépression). En cas de traitement à dose élevée et sur une longue durée, d'autres effets secondaires, plus importants peuvent apparaître : - perturbation du métabolisme électrolytique, - troubles du métabolisme glucidique avec hyperglycémie et glycosurie, avec polyurie et polydipsie, - faiblesse musculaire, - troubles digestifs, - syndrome de Cushing iatrogène, - syndrome de déplétion corticostéroïdienne lors d'une cessation du traitement en phase d'induction, - augmentation de la sensibilité aux infections.

PRECAUTIONS

Une surveillance particulière est nécessaire, car le traitement peut favoriser l'apparition d'effets secondaires. Ne jamais interrompre le traitement, à dose immunosuppressive, au cours de la phase d'induction sans mettre en œuvre la corticothérapie à jours alternés. L'administration de corticostéroïdes au cours de la gestation n'est pas recommandée. Ne pas associer de glucocorticoïdes et la vaccination ou avec les anti-inflammatoires non stéroïdiens. En cas de surdosage prolongé, les symptômes sont : surcharge pondérale, atrophie musculaire, troubles digestifs, signes neuropsychiques (excitation, agitation), signes endocriniens et métaboliques (syndrome de Cushing iatrogène).

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

La prednisolone est un anti-inflammatoire stéroïdien appartenant à la famille des glucocorticoïdes. Elle est utilisée pour ses propriétés anti-inflammatoires, immunodépressives et antiallergiques. Les principaux effets de la prednisolone sont ceux des glucocorticoïdes: action anti-inflammatoire, action immunodépressive et action antiallergique. Après administration orale, la prednisolone est rapidement et presque totalement résorbée dans le tube digestif (80 %). La prednisolone est éliminée par voie urinaire, à la fois sous forme inchangée et sous forme de métabolites sulfo et glycurono-conjugués.


article créé, revu ou corrigé le 2018-04-13
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles