IMMITICIDE®

15 mars 2018
Santé et soin / Médicaments / IMMITICIDE®


IMMITICIDE®

Utilisation

Traitement curatif injectable de la dirofilariose canine

Molecule

Mélarsomine

Indications

Traitement des dirofilarioses subcliniques et/ou modérées dues à Dirofilaria immitis.

Administration

Voie intramusculaire

Contre-Indication

Ne pas administrer lors de dirofilariose très grave (syndrome veine cave, pneumothorax spontané). Le traitement est alors d'abord chirurgical.

EFFETS INDESIRABLES

On peut rencontrer une réaction de douleur au point d'injection accompagnée d'un œdème. Ces signes disparaissent généralement en quelques jours.

Des symptômes digestifs tels que vomissements, diarrhée et hypersalivation peuvent survenir. Une anorexie passagère d'un ou deux jours est fréquente.

À la fin de la première semaine après les injections, on peut observer des symptômes de fièvre, d'anorexie et de dépression (réaction allergique des poumons aux filaires mortes).

Des thrombo-embolies peuvent aussi être rencontrées.

PRECAUTIONS

Il est conseillé de maintenir le chien au repos plus ou moins strict selon la sévérité de la dirofilariose après l'administration. Ne pas utiliser chez les chiennes gravides.

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

La mélarsomine est un dérivé arsenical à activité macrofilaricide. Après administration intramusculaire, l'absorption est très rapide et la biodisponibilité totale.

article créé, revu ou corrigé le 2018-03-15
par

Article rédigé, corrigé et relu par un collectif de vétérinaires

consulter ses articles