lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Médicaments > Le gène MDR et la sensibilité aux médicaments chez les colleys et races proches

Le gène MDR et la sensibilité aux médicaments chez les colleys et races proches


Le gène MDR et la sensibilité aux médicaments chez les colleys et races proches

La mutation d'un gène chez le colley et certaines races plus ou moins apparentées entraîne une anomalie qui rend certains médicaments toxiques chez les chiens atteints... Voici des détails sur les races et les médicaments concernés




Photo : Shetland, élevage Terre des Flandres


Qu'est ce que le gène MDR1 et la glycoprotéine P?

Le gène MDR1 (MDR pour Multi Drug Resistance) est un gène qui code pour la glycoprotéine P. Cette protéine sert de transporteur médicamenteux protégeant certaines cellules de certaines molécules en les expulsant de la cellule dès pénétration.

La localisation principale de cette molécule est cérébrale et plus particulièrement dans les vaisseaux. Elle permet ainsi d'empêcher la pénétration de certaines molécules dont principalement des médicaments dans le cerveau des chiens.
Elle joue donc un rôle clé dans la maintenance de la barrière hématoméningée, séparation entre le sang et le cerveau pour protéger ce dernier.

La glycoprotéine P empêche donc la pénétration de nombreux médicaments dans le cerveau en agissant comme pompe de reflux bloquant ou limitant fortement l'entrée de molécules dans le système nerveux central.

Certaines races de chien ont une protéine modifiée, à cause d'un changement du gène MDR1ce qui modifie la capacité de synthèse de la glycoprotéine... et donc la protection du cerveau avec l'utilisation de certains médicaments chez ces races:

-Les homozygotes mutés ont deux versions anormales du gène... aussi noté MDR1 -/- Ils n'ont pas de glycoprotéine P normale

-Les hétérozygotes ont une bonne version et une mauvaise version du gène entraînant une protection incomplète du système nerveux.

Quelles races sont concernées?

Les races concernées sont nombreuses

- le Colley (87% des chiens atteints)
- le Berger Blanc Suisse (57% des chiens atteints)
- le Berger Australien (58% des chiens atteints)
- le Berger Australien miniature
- le Shetland
- le Bobtail
- le Longhaired Whippet (Whippet à poil long)
- le McNab
- le Silken Windhound
- l' English Shepherd
- le Wäller

Quels médicaments sont concernés?

Les médicaments qui peuvent passer la barrière hématoméningée en cas de déficience du gène MDR1 sont nombreux et pas encore tous connus...

Les plus connus pour être dangereux (mortels) chez les chiens sont:
l'ivermectine (antiparasitaire)
l'abamectine
la doramectine
l'eprinomectine
le lopéramide (antidiarrhéique) (imodium chez l'homme mais loperal chez le vétérinaire)
l'emodepside
profender
milbemycine
milbemax, interceptor, sentinel
moxidectine
spiramycine

A cette liste se rajoute quelques médicaments dont le risque est possible et le dosage doit être ajusté par un vétérinaire:


metoclopramide (primperid, primperan, emeprid, ...) - metronidazole - spinozad (comfortis) - acepromazine (calmivet,...)

Quels sont les risques chez un chien homozygote MDR1 -/-?

Les risques dépendent de nombreux facteurs mais ils peuvent être majeurs... Le décès, même après une prise en charge intensive, est possible. Il faut se méfier car les races de chien et molécules concernées sont méconnues.

Comment tester mon chien?

Il faut demander à votre vétérinaire.
Sur simple demande à Antagene, des kits de prélèvement sont envoyés gratuitement par courrier. Le prélèvement par frottis buccal doit alors être réalisé et authentifié par un vétérinaire afin de pouvoir délivrer un certificat génétique.

Races prédisposées à cette maladie





Information Auteur
Fiche créée le 2013-06-03 par Dr Vet
Voir la fiche auteur