lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site



SLENTROL®



Utilisation

Aide à la prise en charge du surpoids et de l'obésité

Molecule

dirlotapide

Indications

Aide à la prise en charge du surpoids et de l'obésité chez le chien adulte.

Doit être intégré à un programme global de prise en charge du poids incluant également des changements appropriés du régime alimentaire et la pratique d'exercice physique.

Administration

Voie orale.

La dose initiale recommandée est de 0,01 ml/kg de poids corporel initial par jour (soit 0,05 mg/kg/jour). Après 2 semaines de traitement, la dose initiale (nombre de ml administrés) doit être augmentée de 100 % (doublée).

Après ces 4 premières semaines de traitement, les chiens doivent être pesés tous les mois pendant le traitement avec le produit et les ajustements posologiques sont réalisés. Les animaux doivent être examinés par un vétérinaire avant l'initiation du traitement, et un poids ou un état corporel cible doit être déterminé.

Pour assurer une posologie correcte pendant le traitement, le propriétaire doit prendre conseil auprès de son vétérinaire pour chaque ajustement de dose mensuel.

Contre-Indication

Ne pas utiliser :

- chez les chiens en croissance ;

- chez les chiennes gestantes ou allaitantes ;

- chez les animaux souffrant d'insuffisance hépatique ;

- en cas d'hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients ;

- chez les animaux chez lesquels le surpoids ou l'obésité sont dus à une maladie systémique telle qu'une hypothyroïdie ou un hypercorticisme ;

- chez le chat en raison du risque de développement d'une lipidose hépatique.

EFFETS INDESIRABLES

Dans les études cliniques, des vomissements quelquefois accompagnés de signes de léthargie, d'anorexie ou de diarrhées ont été observés.

Ces signes commencent généralement pendant le premier mois de traitement (environ 30 % des chiens ont eu au moins un épisode de vomissement et jusqu'à 12 % ont présenté l'un des autres signes).

Certains chiens (10 %) ont vomi de façon répétée (plus d'une fois tous les 20 jours en moyenne).

Une augmentation légère et sporadique des transaminases hépatiques jusqu'à 4 fois la limite supérieure de référence Dans de rares occasions, des changements de comportement comme de la polyphagie ou très rarement des agressions associées à la prise de nourriture ont été observés.

PRECAUTIONS

La fonction hépatique des chiens suspectés de souffrir d'insuffisance ou de maladie hépatique, doit être évaluée avant de commencer le traitement avec le produit.

Pendant le traitement, tous les signes cliniques d'insuffisance ou de maladie hépatique doivent être étudiés par l'évaluation de la fonction hépatique.

Tout signe de progression de l'insuffisance ou de l'atteinte hépatique doit entraîner l'arrêt du traitement. Il faut s'assurer que les apports en protéines, vitamines, acides gras essentiels et minéraux apportés par la ration alimentaire quotidienne satisfont les besoins recommandés.

Si des vomissements, de la diarrhée, une perte significative d'appétit ou une perte de poids excessive se produisent, le traitement doit être interrompu et un vétérinaire devra être consulté.

Ne pas utiliser chez les chiennes gestantes ou allaitantes.

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES

Le dirlotapide est un inhibiteur puissant et sélectif de la protéine microsomale de transfert des triglycérides (PMT).

La protéine microsomale de transfert des triglycérides (PMT) a un rôle central dans l'absorption et la distribution des graisses.

L'inhibition des PMT intestinales et hépatiques réduit les concentrations plasmatiques du cholestérol et des triglycérides.

L'inhibition sélective de la PMT intestinale réduit aussi l'absorption de graisses. Les données cliniques et pharmacodynamiques suggèrent fortement que l'efficacité du dirlotapide est due à une action principale locale dans l'intestin après administration orale.

En diminuant l'absorption intestinale des graisses, le dirlotapide diminue la prise alimentaire chez les chiens de façon dose-dépendante. L'effet inhibiteur du dirlotapide résulte d'un effet local primaire sur le tractus gastro-intestinal suivant l'administration orale et n'est pas dû à l'exposition systémique.

L'efficacité du dirlotapide a été démontrée avec différents types d'aliments, contenant des teneurs variables en matières grasses, représentatifs des aliments disponibles dans le commerce.





Information Auteur
Fiche créée le 2012-06-27 par Dr Vet
Voir la fiche auteur