Exercice illégal de la médecine vétérinaire

20 avril 2018
Santé et soin / Paramédical / Exercice illégal de la médecine vétérinaire


Exercice illégal de la médecine vétérinaire

Il ne faut pas confondre massage et médecine vétérinaire

Voilà ce que dit l’article L243 du code rural

« Art. L. 243-1. - I. - Pour l’application du présent chapitre, on entend par : « - "acte de médecine des animaux" : tout acte ayant pour objet de déterminer l’état physiologique d’un animal ou d’un groupe d’animaux ou son état de santé, de diagnostiquer une maladie, y compris comportementale, une blessure, une douleur, une malformation, de les prévenir ou les traiter, de prescrire des médicaments ou de les administrer par voie parentérale* ;

« - "Acte de chirurgie des animaux" : tout acte affectant l’intégrité physique de l’animal dans un but thérapeutique ou zootechnique.

Il est intéressant de noter que dans ce texte, les mots tel que :

Diagnostiquer, prévenir, traiter, prescrire, administrer, médicament et thérapeutique sont des mots bannis du vocabulaire du masseur.

En effet le masseur n’est pas un soigneur, il n’en a ni la formation ni les compétences.
Quand nous sommes malades nous n’allons pas nous faire masser, nous allons chez le médecin.
Le massage est une technique de bien-être mais en aucun cas un soin.


article créé, revu ou corrigé le 2018-04-20
par

PAULINE ARNT Je suis fille de vétérinaire et dès l’enfance je ne me lassais

consulter ses articles