Cassis, phytothérapie du chien et des animaux domestiques

Cassis, phytothérapie du chien et des animaux domestiques Ribles nigrum

23 janvier 2018
Santé et soin / Phytothérapie et homéopathie / Cassis, phytothérapie du chien et des animaux domestiques


Cassis, phytothérapie du chien et des animaux domestiques

Le Cassis (Ribles nigrum)

Cet arbrisseau, très présent en France est bien connu pour ses fruits qui sont utilisés notamment pour la fabrication de confiture et de sirop.
Ce sont principalement les bourgeons et les feuilles qui sont utilisés en phytothérapie pour les propriétés anti inflammatoire et immuno-modulatrices.

Par la présence d’anthocyanosides, les extraits de cassis permettent d’inhiber :

-les cyclo et lipo-oxygénases à l’origine de l’inflammation, (prostaglandines).
-la libération d’histamine,
-la dégradation du collagène (inhibition de la collagénase, de l’eéastase, des peroxydases…).
-la formation des lipoperoxydes.
Le cassis agirait en stimulant les glandes corticosurrénales, productrice de la cortisone.

Indications chez l’animal de compagnie :

Elles sont nombreuses aussi bien par ses propriétés naturelles d’anti inflammatoire que d’immuno modulateur:
 Maladies de peau d’origine inflammatoire et auto-immune :

Eczémas

.secs : en association avec la Bardane et le Cèdre du Liban
.suintants (Hot spot du chien) : en association avec l’Orme champêtre
.suppurés : avec les Echinacées, le Noyer, la Bardane.

La dermatite atopique en association avec :

.des oligo-éléments comme le Manganèse, le Soufre qui sont des désensibilisants universels.
.des plantes adaptagènes comme la Bardane qui possède des propriétés immuno-modulatrices.
.des draineurs des émonctoires (Pissenlit, Artichaut…)
.des acides gras essentiels (Bourrache, Onagre, très riches en acide gamma linolénique).

Maladies respiratoires

Bronchites, en association avec les Echinacées, le Cyprès, le Pin…
Asthme en association le Plantain et le Desmodium

Articulaires

Arthrose en association avec la Reine des prés, l’Harpagophyton, l’Ortie
Arthrose rhumatoïde d’origine auto-immune.

La tension 

C’est un hypotenseur, donc éventuellement à prescrire en cardiologie

Troubles iatrogènes

Relancer l’activité des glandes surrénales après un traitement aux corticoïdes, pour lutter contre l’aplasie de ces glandes.

Les présentations galéniques sont nombreuses

- Teinture-mère (à partir des feuilles) : une goutte/ kg/jour, légèrement alcoolisé
- Macérât glycériné à l’I/10 (à partir des bourgeons) : une goutte /kg/jour, plus riche en principes actifs.
- Extrait Plantes fraiches Standardisées (EPS) : un ml /5 kg/jour. Maxi: 5 ml.
- Huile de Pépins, très riche en acides gras essentiels (alpha et gamma linoléiques)
- Gélules, tisanes, extraits aqueux…sont aussi commercialisés en pharmacie ou dans les herboristeries…

Site de l’auteur : arnaudveto.blogspot.com

Dr Serge Arnaud, vétérinaire.


article par Docteur Serge Arnaud
Originaire de St Etienne, Serge Arnaud a fait ses études à l' École

consulter ses articles