lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Phytothérapie et homéopathie > Gui, phytothérapie du chien et des animaux domestiques

Gui, phytothérapie du chien et des animaux domestiques Gui : Viscum album


Gui, phytothérapie du chien et des animaux domestiques


Le gui (Viscum album)

Depuis la période antique, le gui est le symbole de vie et d’immortalité car il reste vert sur un arbre qui semble mort…Il était vénéré par nos ancêtres les gaulois. Les druides le célébraient au solstice d’hiver et reste un des symboles du nouvel an…

En 1917, le docteur R.Steiner a remis au goût du jour les vertus thérapeutiques du gui notamment dans le traitement des cancers. L’AREMA (l’Association pour la Recherche et l’Etude de la Médecine Anthrosophique) a repris sa doctrine en l’améliorant à partir de l’expérience de nombreux médecins notamment ces dernières années sous l’égide du Dr R.Kempenich, cancérologue.

Le livret « la pratique du viscum album » rédigé par ce médecin et son collège indique les différentes propriétés du gui fermenté : immuno-modulatrices (stimulation lymphocytaire, augmentation de la sécrétion de cytokines: interféron…) une activité cytotoxique et cytostatique sur les cellules tumorales (action des viscotoxines et lécithines).

Mon confrère, le Dr R.Blostin a bien étudié les possibilités thérapeutiques du gui en médecine vétérinaire et fait référence dans la profession.

Ses indications chez l’animal de compagnie :

En dehors de ses indications en homéopathie (traitement post opératoire du fibrosarcome), le gui présente des possibilités thérapeutiques intéressantes en cancérologie:
-Tumeurs mammaires de la chienne et la chatte, après leur ablation chirurgicale afin de limiter les récidives.
-Leucoses.
-Cancers.

La présentation à utiliser est le gui fermenté ou Viscum Album Fermenté (VAF).
Il existe actuellement, en France, essentiellement des présentations injectables et ces produits sont commercialisés par le laboratoire humain Weleda, en boites de 6 ampoules.
Cependant, les présentations injectables peuvent être données par la voie orale.
Chez le chien mâle, il sera prescrit VAF quercus (gui du chêne) chez la chienne, VAF mali (gui du pommier) et chez les chats, plutôt VAF pini. (gui du pin).
En fonction de son hôte, le gui fermenté n’a pas les mêmes indications.

Le traitement

- Commencez par des ampoules de VAF dosé à 0,1mg : faire 4 injections d'une ampoule en S/C à 2 jours d'intervalle.
- Puis continuez par des ampoules de VAF dosées à 1 mg : faire 4 injections d'une ampoule en S/C à 2 jours d'intervalle.
- Enfin, terminez par des ampoules de VAF dosées à 1O mg : faire 4 injections d'une ampoule à 2 jours d'intervalle.
- Repos de 10 jours et reprise du même protocole thérapeutique.
Remarques :- Bien faire les injections en S/C. Changer d'aiguilles entre le prélèvement et l'injection.
- Il peut se produire quelques rares réactions cutanées (oedème, rougeurs...)
- les injections sont à déconseiller dans le traitement du fibrosarcome...car il faut limiter les injections pour éviter les récidives !

Site de l’auteur : arnaudveto.blogspot.com

Dr Serge Arnaud, vétérinaire.


Articles liés
Phytothérapie chez le chien et les animaux domestiques
Phytothérapie chez le chien et les animaux domestiques
Depuis la nuit des temps, humains et animaux ont recouru aux plantes pour...




Information Auteur
Fiche créée le 2012-09-17 par Docteur Serge Arnaud
Voir la fiche auteur