lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Problèmes hormonaux > Diabète non insulino-dépendant chez le chien

Diabète non insulino-dépendant chez le chien



*Diabète de type 2 = Diabète Non Insulino-Dependant = DNID

Qu'est ce que le diabète non insulino-dépendant?


Cette maladie se définit par une présence excessive de sucre dans le sang de façon permanente.

Ce type de diabète survient préférentiellement chez le chat et n'a pas été dé crit chez le chien. Ce diabète de type 2 est aussi appelé diabète gras et diabète non insulino-dépendant.

Mécanisme du DNID


La régularisation du taux de sucre dans le sang dépend étroitement d''une hormone sécrétée par le pancréas, l'insuline. Un DNID se développe lorsque 2 anomalies principales coexistent : une quantité d''insuline sécrétée inadaptée à la quantité de sucre ingérée et à une résistance de certains tissus à l'action de l'insuline sur eux. On parle d'insulino-résistance.

Dans ce type de diabète, le pancréas continue donc de sécréter de l''insuline mais en quantité insuffisante

Facteurs favorisant le DNID


Ce type de diabète semble étroitement lié à certains comportements actuels notamment alimentaires et à nos modes de vie occidentaux. Parmi ces facteurs prédisposants au DNID, on retrouve :

• Surpoids et obésité.

Alimentation trop riche, trop grasse

• Sédentarité

Vieillissement

• HTA

• Antécédents familiaux de DNID

• Prédisposition génétique

Symptômes du DNID


Pendant des années, le diabète ne provoque aucun trouble ; on ne pense pas notre compagnon malade alors que les lésions induites par ce diabète s''installent dans son organisme.

Le diabète en général est découvert lors d''un bilan sanguin systématique ou lors de l''une de ses complications.
Complications du DNID

Les complications du DNID font toute la gravité de cette maladie car il y a atteinte possible du coeur, du rein, de l'œil et des nerfs.

Le DNID est une maladie complexe qui s''associe chez un même individu souvent à d''autres anomalies notamment concernant le métabolisme des graisses.

L'œil, le rein et les nerfs peuvent être touchés.

Quel traitement


Le but du traitement est de normaliser la glycémie ou de la stabiliser au mieux pour chaque individu afin de lui éviter des complications très sévères. Ceci doit passer impérativement par un régime et une adaptation du mode de vie :

• perte de poids si surpoids ou obésité.

• reprise d''une activité physique.

alimentation saine, équilibrée avec réduction de l''apport des graisses

• surveillance médicale régulière (bilan sanguin, ...)

Si un régime seul ne normalise pas la glycémie, différentes familles de médicaments peuvent agir sur la glycémie .

L''objectif glycémique à atteindre sera fixé par le vétérinaire en fonction de chaque cas particulier.

Passage à l'insuline ?


S'il n'y a pas régularisation de la glycémie malgré un régime bien suivi, le passage à l'insuline peut être indiqué.

Ce passage à l''insuline sera également nécessaire en cas de complications sévères, lors d'infections et en pré et postopératoires.


Articles liés
Boulimie chez le chien
Boulimie chez le chien
Mon chien est-il boulimique? La boulimie chez le chien est très rare !...




Information Auteur
Fiche créée le 2011-12-12 par Dr Vet
Voir la fiche auteur
Nos vétérinaires ont répondu à des questions sur Diabète non insulino-dépendant chez le chien
ventre gonflé de ma chienne et grosse absorption d eau
Bonjour; ma chienne a le ventre gonflé boit beaucoup 3 gamelles par jours et a des squam autour des...