lebonchat.fr Contact Mentions légales et CGU A propos de nous Liens Plan du site


Santé et soin > Urgences > Saignements chez le chien

Saignements chez le chien


Saignements chez le chien

Quand le chien saigne, ceci est principalement dû aux accidents mais peut aussi être la cause de problèmes de coagulation, de tumeurs.. Voici quelques conseils pour savoir comment agir face aux différents saignements


Les accidents sont les causes les plus fréquentes de saignement, cependant ceux-ci peuvent aussi être dus à des problèmes de coagulation, des tumeurs, etc. Parfois le saignement est visible à cause d’une coupure ou lacération. Parfois le saignement est interne (dans le thorax ou l’abdomen). Si le saignement est sévère et continu, les pertes peuvent être suffisamment importantes pour créer une situation de choc, que le vétérinaire suspectera car la fréquence cardiaque sera élevée et la pression artérielle diminuée.

Parfois il peut arriver que vous deviez contrôler le saignement en urgence, pendant le transport a la clinique. Différentes techniques existent :

Techniques pour arrêter les saignements externes du chien

Les techniques suivantes sont présentées par ordre de préférence. La première règle lorsque l’on s’occupe d’un animal blessé est de ne pas se faire mordre ou griffer donc il ne faut pas hésiter à prendre certaines précautions...

1/ Pression directe

Appliquer une pression directement sur la blessure a l’aide d’une compresse (serviette hygiénique, linge propre, compresse médicale). Il faut garder la pression pendant 5 à 10 minutes pour permettre à un caillot de se former. Il faudra faire attention à ne pas déloger le caillot une fois celui-ci formé. La compresse peut être gardée en place à l’aide d’un bandage mais il ne faudra pas serrer trop. Si aucun matériel n’est disponible, le doigt ou la main peuvent être utilisé.

2/ Elever la blessure

L’élévation de la zone blessée permet de limiter les saignements à l’aide de la gravité. Ceci est plus efficace chez les grands animaux qui ont des membres longs. Une pression directe est souvent associée avec cette technique.

3/ Compression de l’artère principale

Si le saignement continu malgré les précautions précédentes, vous pouvez placer une pression sur l’artère principale du membre affecté à l’aide de vos doigts. L’artère fémorale dans la région de l’aine est comprimée pour un membre pelvien, l’artère brachiale à l’intérieur du membre thoracique pour les membres antérieurs, l’artère caudale au niveau de la queue si la blessure est à ce niveau.

4/ Tourniquet

L’utilisation d’un tourniquet peut être dangereuse donc elle est réservée pour les hémorragies aux conséquences vitales pour l’animal. Utilisez un tissu de 4 ou 5 cm de largeur et entourer la patte deux fois avant de faire un nœud puis nouer un petit morceau de bois au précédant noeud. Tournez le morceau pour serrer le garrot jusqu'à ce que le saignement s’arrête puis sécurisez le morceau de bois avec un autre tissu et notez l’heure. Toutes les 15 minutes, il vous faudra relâcher le tourniquet pendant 30 secondes environ. Si le saignement s’est arrêté, pas besoin de le resserrer. Cette méthode est très dangereuse et peut nécessiter d’amputer la jambe si une complication majeure y succède. C’est donc la méthode de dernier recours.

Saignement interne

Les saignements internes peuvent avoir des conséquences majeures mais ils ne sont pas aussi évidents à diagnostiquer. Les signes externes qui peuvent être observés incluent:

    * Des muqueuses pâles.
    * Une hypothermie.
    * Des pertes de sang digestives ou respiratoires.
    * Une dépression.

La plupart des cas de saignement interne vont nécessiter un traitement intensif en plus d’examens diagnostiques complexes.



Articles liés
Saignement de nez chez le chien
Saignement de nez chez le chien
Les causes de saignements chez le chien et le chat incluent corps étranger,...




Information Auteur
Fiche créée le 2012-03-15 par Dr Vet
Voir la fiche auteur