Avoir un chien en ville

Avoir un chien en ville

08 avril 2018
Actus & loisirs / Vie quotidienne / Avoir un chien en ville


Ce n'est pas parce qu'on vit en ville qu'on doit renoncer au bonheur d'avoir un chien. Cependant, il faudra faire tout son possible pour accueillir son compagnon dans les meilleures conditions pour le rendre heureux!

Vivre avec son chien en ville n'est pas toujours évident.

Si vous êtes en appartement le sortir va impliquer de descendre toute une flopée d'escaliers, d'attendre l'ascenseur car il ne suffit pas simplement d'ouvrir la porte du jardin.

Il y a nombreuses choses auxquelles il faut penser et tenir compte avant de prendre un chien en ville.


Commençons par quelques avantages, en une semaine il aura rencontré en ville plus de gens, d'enfants, d'autres chiens, qu'un autre chien en campagne n'en aura rencontré en plusieurs mois;

c'est excellent pour sa sociabilisation.


Également, un chien en ville apprendra à être moins craintif vis à vis de certains bruits que le chien à la campagne, où les bruits sont plutôt récurrents (les vaches qui beuglent, le chien du voisin qui aboie, le tracteur qui passe, etc). En ville il sera confronté aux sirènes de pompiers ou de police, aux pots d'échappements bruyants des mobylettes, aux personnes bruyantes sortant de boite de nuit.


Voilà beaucoup de choses auxquelles le chien de la ville sera habitué ou du moins, devra s'habituer. S'il montre des signes de peur vis à vis de certaines choses de la vie courante en ville, il sera sage de lui faire prendre des cours d'éducation, où il aura à disposition multiples exercices différents pour l'aider à s'habituer. N'hésitez pas à consulter notre annuaire éducateur, si vous chercher un professionnel à proximité de chez vous Annuaire éducateur canin


En effet, pour que ce soit plus agréable à la fois pour vous et pour votre chien, la sociabilisation sera cruciale. Vous pourrez ainsi l'emmener plus facilement avec vous dans les restaurants qui acceptent les chiens, vous pourrez l'emmener en bus, en train.


Quel que soit votre moyen de transport urbain, veillez à ce que votre chien y soit habitué. Gardez à l'esprit que vous devrez peut être prendre le taxi en urgence pour vous rendez chez votre vétérinaire, ou simplement le bus pour le promener au parc.. Certains types de transports n'autorisent pas les chiens (notamment certains métros, bus) (à l'exception des chiens guides d'aveugles) et la majorité des transports en commun exigent une muselière, ce qui pourra aussi vous être demandé dans certains lieux publics.

Photo par Funiacs.com


Les chiens ne sont pas acceptés sur le réseau RATP, à moins qu'ils voyagent dans une cage de transport, ni dans les métros et bus Transpole sur le réseau lillois.

Pour voyager avec votre chien dans le R.E.R, vous devrez le museler et le tenir en laisse.

Un ticket à tarif réduit pour votre chien vous sera demandé dans certains transports en commun.

Promener son chien en ville signifie toujours l'avoir en laisse. Laisser votre chien gambader plusieurs mètres devant vous est un risque que vous prenez pour vous et pour lui. Vous encourrez une amende et votre chien risque de se faire renverser par une voiture.


Certaines races s'accommodent bien au milieu urbain mais toutes ne sont pas adaptée pour vivre en ville. Les chiens sportifs comme le Setter Anglais, le Husky Sibérien auront besoin de tellement d'exercice que vous pourrez difficilement suivre la cadence. Également les chiens de grande taille, qui auront besoin d'espace s'adapteront difficilement en appartement. Il est préférable que vous optiez pour un chien calme, qui aboie peu pour que vous continuiez à garder des bonnes relations avec votre voisinage!

Le Basenji est un des « meilleurs » chiens pour vivre en appartement, il est très propre et s'obstine à le rester mais surtout, il n'aboie pas.


On rencontre souvent en ville des Cocker Anglais, Yorkshire Terrier, Westie, Pinscher nain qui sont des petites races qui s'adaptent bien au milieu urbain, quelques sorties quotidiennes leur suffisent. Certaines races de taille moyenne à grande comme le Boxer, le Colley, le Doberman Pinscher peuvent également bien s'adapter en ville si vous leur procurez de l'exercice,


Qu'importe la race, il faudra s'assurer de lui procurer suffisamment d'exercice pour qu'il puisse se dépenser, les sorties très régulières sont indispensables. Sortez votre chien le matin, le midi, l'après-midi, le soir. N'oubliez pas votre sac pour ramasser ses excréments, beaucoup de villes proposent des bornes de sacs dont vous pouvez disposez gratuitement.


article créé, revu ou corrigé le 2018-04-08
par



consulter ses articles