Première nuit du chiot à la maison

Première nuit du chiot à la maison

16 février 2018
Actus & loisirs / Vie quotidienne / Première nuit du chiot à la maison


Pour un chiot, passer la première nuit dans sa nouvelle maison est événement un plus grand qu'il n'y paraît ! En effet, il vient d'être séparé de sa mère, de ses frères et sœurs et se retrouve dans un environnement complètement différent de ce qu'il avait jusqu'à présent connu. Alors nouvelle famille du petit poilu, voici quelques conseils de préparation pour que cette première nuit se déroule bien !

Où faire dormir le chiot ?

Ce n'est pas évident de choisir où faire dormir le chiot pour sa première nuit, car toutes les solutions semblent un peu boiteuses.
Il y a l'option de faire dormir le chiot seul dans une pièce, dans une cage. C'est certes une solution, mais un peu dure pour le chiot. Pensez au stress du changement. La nuit précédente, il dormait encore entouré de ses frères et sœurs, de sa mère et dans un environnement connu.
Du jour au lendemain il se retrouve seul dans une pièce à laquelle il n'a pas encore eu le temps de s'habituer et il ne va pas comprendre ce qu'il lui arrive ! Il y a beaucoup plus de chances que durant la nuit il éprouve du stress, se mette à gratter la porte et à pleurer.

Faire dormir le chiot sur son lit

La solution de faire dormir le chiot sur son lit semble un peu bancale aussi, car pour l'instant il est jeune, petit.. mais s'il s'y habitue, pensez que ce sera difficile de faire marche arrière lorsqu'il sera  grand.

Si vous le laissez seul à pleurer la nuit et n'allez pas le voir, c'est un peu dur. Vous lui montrez que vous n'êtes pas là pour lui quand il a besoin d'une présence et c'est plutôt un mauvais départ dans la relation.
Si vous allez le voir la nuit lorsqu'il pleure, vous lui apprenez alors que pleurer est le bon comportement à apporter, car la preuve : vous êtes à présent là, faire cela va rendre l'apprentissage à rester seul plus difficile.

Que faire alors ?

Peut être choisir une solution intermédiaire, c'est à dire, prendre le chiot quelques nuits avec vous dans votre chambre ou si vous préférez, dormir avec lui dans la pièce où vous compter le laisser. Si le chiot éprouve des difficultés lors de sa première nuit, vous ne serez pas loin de lui.

Si vous choisissez l'option de faire dormir le chiot dans votre chambre, vous pouvez l'installer dans une cage, avec quelques journaux au sol. Vous pouvez aussi simplement délimiter un coin afin d'éviter qu'il ne se promène partout et y mettre son panier et également quelques journaux au sol.
Dans tous les cas, n'oubliez pas de vérifier qu'il n'y a aucun objet à sa portée qu'il pourrait mâchouiller ou avaler ou avec lequel il pourrait se blesser.

Un morceau de tissu provenant de son élevage

Si vous en avez la possibilité, placez un morceau de tissu provenant de l'élevage du chiot qui porte l'odeur de sa mère et de la portée, cela rassurera votre chiot.

Une bouillotte pour lui tenir chaud

Vous pouvez encore améliorer sa nuit en plaçant une bouillotte entourée d'une serviette ou d'une couverture pour que le chiot puisse dormir contre quelque chose de chaud. La chaleur lui rappellera celle de sa mère et de sa fratrie.

Si vous habituez votre chiot à rester seul pendant la journée, alors après quelques nuit il pourra dormir seul sans soucis.

Le chiot pleure la nuit

Si le chiot pleure la nuit, vous pouvez lui parler ou le caresser un peu pour le calmer mais faites attention à ne pas non plus lui donner trop d'attention afin d'éviter qu'il n'associe pleurer la nuit avec quelque chose de positif. Ne jouez pas avec lui, ne lui donner pas trop d'attention mais montrez lui que vous êtes tout de même présent.

Fatiguer le chiot avant qu'il aille dormir

Un chiot dort beaucoup ! Assurez-vous qu'il ne s'endorme pas trop tôt dans la soirée. Vous pouvez jouer un peu avec lui avant qu'il ne commence ça vraie nuit, pour qu'il dépense de l'énergie, s'endorme plus facilement et passe une meilleure nuit de sommeil.
Si vous jouez avec lui, attendez un peu avant de le mettre dormir pour qu'il ait le temps de se calmer et de se sentir fatigué. Veillez à ce que la transition « jouer-dormir » ne soit pas trop brutale.

Prévoir les pipis !

Il y a de grandes chances que le chiot ne soit pas encore propre tout au long de la nuit. Pensez à le sortir avant que vous alliez vous coucher.
Si vous voulez être encore plus prévoyant, mettre le réveil une fois dans la nuit pour que vous sortiez faire un pipi au chiot sera une bonne idée, cela favorisera aussi à ce qu'il devienne propre plus rapidement.

Attention aux signes « pipis » donnés par votre chiot

Si vous n'avez jamais eu de chiot auparavant, vous n'avez pas encore eu l'occasion de connaître les signes que le chiot va vous donner lorsqu'il a besoin.
En effet, si le chiot se met à s'agiter sans cesse et à pleurer/piailler, c'est peut être qu'il doit faire ses besoins. Emmenez-le alors dehors.

Quand le chiot est-il prêt à dormir seul ?

Si vous choisissez donc l'option de ne pas laisser le chiot seul la nuit, il sera bon d'attendre qu'il se sente à l'aise chez vous et qu'il dorme bien la nuit. Une fois qu'il passe de bonnes nuits, vous pouvez l'éloigner de vous progressivement. Lorsque cela se passe bien, cela signifie qu'il est prêt à dormir seul.


article par Carline (Le Bon Chien)


consulter ses articles