Vieillesse du chien

Vieillesse du chien

05 février 2018
Actus & loisirs / Vie quotidienne / Vieillesse du chien


La vieillesse de notre chien est inévitable et il est bon de pouvoir bien l'appréhender

La vieillesse est un stade inévitable et naturel dans le processus de la vie.

La sénescence signifie les changements qui apparaissent dans les structures anatomiques, physiologiques et psychologiques.

En général, le seuil de sénescence est de :

  • 6 ans pour les chiens de plus de 40 kgs

  • 8 ans pour les chiens de 15 à 40 kgs

  • 9 ans pour les chiens de moins de 15 kgs


  • Il va de soi qu’en fonction de l’alimentation, du mode de vie ou de la médication, il peut y avoir des variations,
    d’où l’importance de bien observer le comportement de votre chien dès son plus jeune âge.

    En effet, tout changement (refus de s’alimenter, difficulté à faire ses besoins…) peut être le symptôme de maladies. Ayez toujours le réflexe de consulter votre vétérinaire lorsque vous décelez un comportement anormal.

    En restant vigilant et observateur, en continuant à prendre soin de votre animal, à l’aimer tel qu’il le mérite, en l’accompagnant le mieux possible dans ce processus naturel, vous pourrez lui faire gagner des années de vie en l’aidant à bien vieillir.

    Acceptez les changements de comportements liés à l’âge de votre chien  et interrogez-vous aussi sur ses causes. Un refus d’obéissance peut-être tout simplement lié à une perte d’audition…

    Quelques conséquences liées au processus de vieillissement du chien


  • Dégénérescence de la peau

  • Ternissement des poils (grisonnants…)

  • Diminution de l’ouïe, de la vue

  • Perte de l’élasticité des muscles, des ligaments

  • Diminution de l’efficacité du système digestif

  • Souvent accompagné d’une surcharge pondérale

  • Arthrose

  • Diabète

  • Insuffisance rénale

  • Insuffisance cardiaque


  • Quelques conseils pour aider son chien à se maintenir en bonne santé


    Adaptez son alimentation. Étant moins actif, votre chien a moins de besoins énergétiques. Rapprochez-vous de votre vétérinaire qui vous conseillera en fonction des problématiques que rencontre votre chien. Ce dernier devra peut-être suivre un régime spécifique. Dans tous les cas, le sucre est à proscrire en cas de diabète et le sel en cas d’insuffisance cardiaque.

    Continuez à le sortir régulièrement, mais moins longtemps pour éviter qu’il ne se fatigue. Cela lui permettra entre autre d’entretenir son sens olfactif et aura un impact important sur son moral.

    Continuez à veiller à son hygiène dentaire : brossez lui les dents régulièrement et donnez lui des os spéciaux à mâcher

    Continuez à le brosser régulièrement, à le toucher. En décelant des anomalies sur sa peau, et en consultant votre vétérinaire vous pourriez agir à temps s’il s’agit de tumeurs malignes.

    Stimuler son nerf oculaire
    - Faire bouger objet de convoitise de droite à gauche, de haut en bas
    - On prend ensuite un 2ème morceau que l’on pose plus loin et avec l’autre : haut, bas, loin, gauche, droite, loin… N’oubliez pas de le récompenser avec de grosses caresses !

    Et pourquoi pas : faire appel à un masseur canin


  • Le massage va permettre de stimuler les différents organes pour accélérer la réoxygénation, de rénover la masse musculaire (une meilleure circulation du sang va aider à avoir moins de raideur) et de soulager toutes les tensions musculaires et articulaires dues à l’arthrose ou aux dysplasies

  • Il permettra une meilleure réhydratation de la peau et la rendre plus élastique

  • Un massage plus stimulant, dynamique pourra compenser le manque d’exercices

  • Un massage énergétique permettra de remettre en place certains dysfonctionnements au niveau des organes

  • Le massage aura aussi un impact important au niveau psychologique de votre chien, il l’aidera se sentir mieux dans son corps et dans sa tête



  • article par Caroline Gérard
    Depuis ma petite enfance, j’éprouve une très grande affection pour les animaux

    consulter ses articles