Voyager avec son chien en train

Voyager avec son chien en train

24 janvier 2018
Actus & loisirs / Vie quotidienne / Voyager avec son chien en train


Voyager en train avec son chien est possible. En fonction de la destination, cela est gratuit ou bien payant. Il faut également suivre le règlement de la compagnie concernant le transport des animaux… en principe.

>>> Votre devis d'assurance personnalisé gratuit en 2 minutes

TGV, Corail, Teoz, TER, Lunéa avec son chien


Pour les chiens de grande taille accompagnant leur propriétaire (poids supérieur à 6 kilos), le maître devra s’acquiter d’un montant égal à 50 % du prix de base général d’un billet de 2e classe, quelle que soit la classe du billet du propriétaire. Durant tout le voyage, ces chiens devront être muselés et tenus en laisse par leur propriétaire. Et ce, même s’il n’appartient pas à l’une des catégorie de chiens dits dangereux telles que définies par la loi de janvier 1999.

Pour les animaux domestiques de petite taille (poids inférieur ou égal à 6 kilos), c’est un forfait qui est appliqué, par trajet simple et par contenant : 6 €. Ces animaux devront normalement être convenablement enfermés dans un contenant dont les dimensions ne dépassent pas 45 cm x 30 cm x 25 cm.

A la bonne volonté des contrôleurs et des passagers

En fait, tout dépend des contrôleurs qui généralement ne mesurent pas les contenant !... Mais surtout des autres passagers de la rame ; le règlement stipule que les animaux sont tolérés si les autres voyageurs ne s’y opposent pas. A moins d’avoir affaire à un chien gênant ou bien à des personnes qui ne supportent vraiment pas les animaux, ce qui est tout de même rarement le cas.

Désormais, dans la section « recherche avancée » du site sncf.com, on peut réserver et acheter un billet pour son animal de compagnie (de 1 à 4), en précisant s’il est placé dans un petit contenant ou bien s’il sera tenu en laisse et muselé. Cela détermine le prix du billet. Ce mode de réservation qui a longtemps fait défaut est désormais rendu possible, ce qui évite de réserver son billet sur Internet et d’aller en agence, en boutique ou en gare pour celui de son chien.

Dans l’iDTGV, le transport gratuit pour les animaux de petite taille jusqu’à 6 kg), placé dans un contenant (45 cm x 30 cm x 25 cm).

Pour les chiens de plus de 6 kg, il faut alors acheter un supplément animal de 35 €. Le chien doit (normalement là aussi, car bien souvent il y a tolérance) être attaché et porter une muselière.

Pour réserver ce type de billet en ligne, il faut acheter le supplément animal iDTGV dans « mes options de voyage ».

Thalys et TGV France- Italie : cela est gratuit pour les animaux placés dans un contenant (55 cm x 30 cm x 30 cm). Pour les autres, ils doivent être attachés et muselés.

Si le maître n’a pas à sa disposition un ou bien si l’animal pèse plus de 5 kg (Thalys) et plus de 6 kg pour (TGV France-Italie), le maître devra alors acquitter un billet « chien » d’un montant de 35 % du tarif Hi-life en Comfort 2.

Les réservations et les achats des billets animaux domestiques pour le Thalys et les TGV France-Italie ne sont disponibles que par téléphone, en boutique ou en gare.

Les chiens guides d’aveugle voyagent pour leur part gratuitement.

Eurostar : uniquement les chiens guides


A rappeler que pour passer les frontières, le chien doit être identifié, vacciné contre la rage et disposer de passeport européen.

Exception dans l’Eurostar où les animaux domestiques ne sont pas admis, à l'exception des chiens guides d'aveugle.

Si lors d’un voyage, le chien est responsable de dégâts, c’est alors l’assurance responsabilité du maître qui permettra le remboursement des dommages éventuels. Celle-ci est différente de l’assurance santé animale qui pour sa part rembourse les frais vétérinaires en cas d’accident ou de maladie chez le chien.